Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Coopération institutionnelle et échanges citoyens et associatifs
Année de signature de la convention
2004
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2004
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Ville d’Anabta (10 000 habitants) se situe au Nord de la Cisjordanie, entre Naplouse et Toulkarem. Environ 30 000 ressortissants d’Anabta vivent à l’étranger. La ville est entourée de colonies israéliennes.
30% des habitants d’Anabta sont considérés comme pauvres et, comme toutes les collectivités palestiniennes, la Ville d’Anabta est endettée.
Historique
La Ville de Bouguenais sensibilise depuis de nombreuses années ses citoyens aux causes et conséquences du conflit israélo-palestinien (motions, expositions, débats, participation d'élus à des missions pour la paix, financement d'opérations de replantation d'oliviers, soutien à la création d'un atelier artisanal de femmes à Bethléem, accueil de collégiens de Jérusalem...) et est adhérente du Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine (RCDP).

L'équipe municipale aurait souhaité développer un partenariat tripartite avec une ville israélienne et une ville palestinienne mais, ce projet ne pouvant aboutir, les élus ont chargé le correspondant à Ramallah du RCDP de trouver une ville partenaire palestinienne.

Des contacts ont été pris à partir de 2004 avec Anabta, aboutissant à la signature d’un protocole de partenariat et d’amitié en 2006 et de conventions annuelles déterminant les projets communs et financements mobilisés.

Les besoins d’Anabta sont beaucoup trop importants au regard des financements mobilisables par la Ville de Bouguenais, c’est pourquoi les deux villes ont ciblé des projets réalisables à leur échelle dans les domaines de l’éducation, de la solidarité numérique, de l’environnement et du développement des échanges culturels, sportifs, associatifs et citoyens. Un cofinancement de 16 000 euros a été obtenu en 2009 dans le cadre du contrat Etat-Région des Pays de la Loire pour le projet « centre multimédia et modernisation de la bibliothèque municipale ».
Objectif du partenariat
Apporter un soutien politique à la cause du peuple palestinien. Développer un partenariat durable avec la Ville d’Anabta. Développer, via l’Association Bouguenais Jumelage-Coopération (ABJC), des partenariats avec les associations d’Anabta.

Appuyer notamment des projets dans les secteurs de l'éducation (modernisation de la bibliothèque municipale, amélioration des équipements sportifs), des TIC (renouvellement du parc informatique de la mairie, équipement en informatique de deux écoles, dont celle d’un village isolé, création d’un centre multimédia, ouverture de cours de français) et de l'environnement (réhabilitation d’un jardin d’enfants, achats de containers à ordures ménagères).

Développer les échanges de pratiques entre les services municipaux (ex. gestion et animation d’une bibliothèque et d’un espace multimédia, organisation de stages à Bouguenais pour la bibliothécaire d’Anabta, le responsable du centre multimédia et deux animateurs sportifs) et entre les associations (ex. entre l’association des femmes d’Anabta qui mène des actions à caractère social, l’ABJC et « La Maison Pour Tous » de Bouguenais).

Favoriser les échanges culturels, sportifs et la connaissance mutuelle (ex. accueil de footballeurs et footballeuses de Jéricho et Bethléem en 2005 et déplacement de footballeurs bouguenaisiens en 2007, rencontre à Bouguenais entre l’association des femmes d’Anabta et la Maison pour tous en juin 2010).
Description détaillée du partenariat
2010 : Concrétisation du projet de modernisation de la bibliothèque et complément d’équipement pour le centre multimédia avec les fonds mobilisés en 2009.
- Renouvellement complet du mobilier et de l’équipement informatique, complément du fonds documentaire (665 nouveaux ouvrages acquis). Achat de 6 webcams pour le centre multimédia.
- amélioration de l’accueil du public avec la création d’un espace pour les enfants (jeux éducatifs et jeux de société) et un espace-salon pour les adultes avec revues à disposition.

Développement des formations et animations:
- 3 stages d’informatique de 3 mois pour de jeunes étudiantes et étudiants
- 1 stage de bureautique pour des femmes.
- accès du public à internet
- Stages de renforcement à la lecture pour les élèves, un concours de lecture et des activités créatives.
- exposition de produits traditionnels locaux.

Echanges de pratiques:
- Déplacement de la chargée de mission informatique et du responsable de l’Espace Public Numérique de Bouguenais en novembre 2009.
- Accueil en stage en juin 2010 de la bibliothécaire d’Anabta et du responsable du centre multimédia.
- Développement du travail en réseau avec les bibliothécaires de la région Wadi Al Shahir, de Naplouse, Toulkarem et Qalqilia et le Centre Culturel Français de Naplouse.

2011
Mise en œuvre des projets sportifs avec les fonds mobilisés en 2010 :
- Construction de vestiaires dans le cadre de la rénovation du stade.
- Accueil en stage d’initiateur de football 1er degré de deux animateurs sportifs d’Anabta, en partenariat avec la Ligue de Football de Loire-Atlantique.

2012
Installation de l’éclairage du stade.
Mobilisation de fonds par l’Association Bouguenais Jumelage-Coopération pour soutenir l’association des femmes d’Anabta dans l’organisation d’activités génératrices de revenus et d’activités de loisirs

2013
Accueil en stage de football de deux animateurs sportifs d’Anabta en partenariat avec la Ligue de Football de Loire-Atlantique
Deux jeunes volontaires français recrutés par l’Association Bouguenais Jumelage Coopération pour un service civique en Palestine. Par leur séjour prolongé, ils ont pu développer les contacts, notamment avec le Conseil municipal des jeunes (13 jeunes étudiants et étudiantes de 17 à 22 ans élus par 400 jeunes de 16 à 24 ans d’Anabta). Ce conseil est très actif : actions de responsabilisation des jeunes envers la municipalité, aide aux personnes handicapées, aides aux secours, travaux sur la voie publique, entretien du patrimoine bâti, organisation de camp d’été pour les 5-13 ans, plantation d’oliviers, animations sur la ville…
A leur retour, les jeunes volontaires ont réalisé une exposition et restitué leur expérience lors d’une réunion publique.
Déplacement en Palestine d’une délégation municipale et citoyenne de Bouguenais pour rencontrer le nouveau conseil Municipal d’Anabta et les associations locales (associations de femmes, culturelles, sportives, agricoles…) désireuses de développer des échanges avec les associations de Bouguenais, l’ABJC assurant le lien et la coordination.
L’ABJC a soutenu l’association des femmes d’Anabta à travers l’acquisition de matériel pour les activités couture et tricot.
Animations organisées toute l’année à Bouguenais (soirées débat avec témoins, cycle cinéma avec le cinéma associatif local… par l’ABJC avec le soutien de la Ville. L’ABJC a édité une brochure didactique « vivre au quotidien en Palestine » destinée aux citoyens et régulièrement actualisée.

2014
A la faveur de l’existence :
- à Anabta d’une structure animée par des jeunes : le centre Wasel qui promeut la culture palestinienne : musique, chants et danses traditionnels et organise chaque année le festival Wadi-al-Shaheer et rassemble 30 000 spectateurs sur trois jours.
A Bouguenais du « Nouveau Pavillon », la scène locale de musiques trad’actuelles, qui soutient et fait découvrir des musiciens de tous horizons, fortement imprégnés de musique populaire de tradition orale.
L’ABJC a tenté de faciliter l’échange de musiciens et chanteurs traditionnels. Le projet de programmer des échanges dans ce cadre n’a pas encore pu être concrétisé, mais des animations autour de la dabke ont été proposées au centre de loisir de Bouguenais et lors de soirées ouvertes au public en 2015 et 2016.
L’ABJC a poursuivi sa coopération avec l’Association des femmes d’Anabta, dans son action de soutien scolaire auprès des enfants de 6 à 12 ans.

2015
Le Maire et un adjoint d’Anabta ont été invités à participer avec deux élues de Bouguenais et deux représentants de l’ABJC aux assises de la coopération franco-palestinienne à Paris. A cette occasion, différentes rencontres et une réunion publique ont été organisées sur Bouguenais.
Deux animateurs palestiniens ont été accueillis par le service jeunesse pour validation de leur stage BAFA.
L’ABJC a organisé son premier séjour de tourisme solidaire en Palestine avec une étape à Anabta et a témoigné de la situation en Palestine et de son expérience lors d’une réunion publique. L’association a poursuivi sa coopération avec l’Association des femmes d’Anabta, dans son action de soutien scolaire.

2016
Accueil d’une délégation de 8 représentants d’Anabta invités par l’ABJC, avec le soutien financier et logistique de la ville, dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale : 1 représentant du Conseil local des jeunes, 2 couples de danseurs de Dabke du centre « Wasel pour le développement des jeunes », la présidente de l’association des femmes d’Anabta, la présidente de l’association des femmes du village de Kafr Rumman, le président de l’association agricole.
Soutien technique (prise de contacts en Palestine et en France) pour faciliter le montage, la création et diffusion en 2017, 2018 et 2019 du projet de danse contemporaine « Salam » par la compagnie NGC25 en résidence à Bouguenais, en partenariat avec l’Académie de danse Sareyyet de Ramallah et associant 4 danseurs : un français, un équatorien, deux palestiniens et un musicien.

2017
En mai, élection de Monsieur Hamdallah Hamdallah, maire à l’origine du partenariat Anabta/Bouguenais.
Mobilisation par l’ABJC de dons et d’une subvention complémentaire de celle de la Ville auprès du Conseil Départemental, pour financer la rénovation de la crèche gérée par l’association des femmes travailleuses du village isolé de Kofr Rumman.
Déplacement d’Hervé Maigret, chorégraphe de la compagnie NGC25 en avril à Ramallah pour procéder au recrutement des deux danseurs palestiniens invités à séjourner en France de janvier à mars 2018 pour la création de « Salam » et pour une première tournée en France, avant la présentation de la création à Ramallah en avril, dans le cadre du Ramallah Contemporary Dance Festival et une tournée en Cisjordanie.
Déplacement en octobre d’une délégation bouguenaisienne à Anabta, conduite par le maire et constituée d’élus, agent et représentants de l’ABJC.
L’ABJC a également organisé sa deuxième mission solidaire en Cisjordanie, pour permettre à de nouveaux citoyens de découvrir la situation et la ville d’Anabta et témoigner au retour.
Octobre : vœu du Conseil Municipal pour la libération de Salah Hamoury et témoignage d’un élu lors de la manifestation « 10 heures pour la Palestine » organisée par la plateforme 44 des ONG pour la Palestine.
Novembre : Participation à la première « Nuit de la Palestine » organisée à Paris par le RCDP.
Organisation avec l’ABJC et l’Association « Tibet les Enfants de l’Espoir », d’un ciné-débat Palestine/Tibet au cinéma Le Beaulieu de Bouguenais.
Décembre : réunion publique Ville/ABJC retour de mission en Palestine.

2018
Poursuite de la collaboration avec NGC25 pour la diffusion du projet « Salam » : première présentée au Piano’cktail le 2 février, en présence d’un représentant de la Mission de Palestine en France et précédée d’une table ronde avec l’historienne Sandrine Mansour, qui a également amicalement accompagné la création par son soutien pédagogique.
En avril, la création a été accueillie à Anabta, à Ramallah dans le cadre du Ramallah Contemporary Dance Festival et à Jérusalem. Une première tournée en France a débuté fin 2018.
L’ABJC s’est fortement mobilisée pour réunir l’argent nécessaire au financement d’un projet d’irrigation au bénéfice de l’Association Agricole d’Anabta. Celle-ci gère un réservoir permettant l’irrigation de maraîchages. Il s’agissait de financer 800 mètres de tuyau. L’ABJC a pu réunir 8 100 euros de dons pour concrétiser le projet et elle a visité, en août 2019, l’installation réalisée a permis de réaliser l’irrigation de 20 parcelles supplémentaires, les agriculteurs disposent désormais de 65 parcelles irriguées, permettant d’améliorer les rendements et la production de fruits et légumes pour satisfaire la demande locale, elle a eu aussi des effets non négligeables sur l’emploi.
L’ABJC a également conçu avec centre « Wasel pour le développement des jeunes d’Anabta » un projet Graff en partenariat avec Ador, artiste d’origine bouguenaisienne. Deux volets programmés : à Anabta en juillet 2019 et à Bouguenais en 2020.
Signature par le Maire de Bouguenais, le 29.11, du « pacte d’amitié et de soutien politique entre les collectivités de Loire-Atlantique et le Gouvernorat de Jérusalem ».


2019
En juillet, réalisation, à Anabta, du premier volet du projet graff, sous la conduite artistique d’Ador, avec la réalisation collective d’une fresque sur le mur d’enceinte de l’école des filles et d’autres graffs dans la ville : un véritable moment de liberté d’expression, de convivialité et de joie de vivre ensemble.
Participation de Madame le Maire au déplacement en Palestine avec la délégation départementale du 27.11 au 01.12, suite à la signature par la Ville de Bouguenais en 2018 du « pacte d’amitié et de soutien politique entre les collectivités de Loire-Atlantique et le Gouvernorat de Jérusalem ».
L’aventure de la création franco-palestinienne « Salam » de la compagnie NGC25 s’est poursuivie avec une nouvelle tournée en France. Grâce à ce projet, les deux danseurs palestiniens ont vu leur carrière accélérée en Palestine et se développer en Europe.
Les actions de sensibilisation de la population sur la situation en Palestine (dont ciné-débats en partenariat avec le cinéma Le Beaulieu et le festival annuel du film palestinien en Loire-Atlantique, animations autour de la journée internationale annuelle de solidarité avec le peuple palestinien) se poursuivent chaque année à Bouguenais.

2020
Le second volet du projet graff était programmé à Bouguenais du 18 au 25 juillet, 4 jeunes d’Anabta étaient attendus, accompagnés du Président de leur Conseil Municipal des jeunes et d’un responsable de l’association Wasel. Le projet a été reporté d’un an du fait de la pandémie de Covid19.
Les 4 jeunes étudiants mobilisés (3 Bouguenaisiens et une Palestinienne) ont cependant souhaité réaliser un graff avec Ador, pour communiquer sur le projet à Bouguenais et Anabta et sensibiliser de nouveaux jeunes. Une initiative très appréciée par leurs correspondants palestiniens. Ce graff réalisé sur le mur d’un bâtiment sportif de Bouguenais devant être intégré ou recouvert par l’œuvre collective franco-palestinienne de l’été 2021.
L’aventure de Salam s’est poursuivie au premier trimestre avec une tournée en France et l’organisation de rencontres avec des collégiens dans chaque ville, avant la représentation.
La troupe devait se rendre en Palestine en avril pour deux représentations de « Salam » à Bethléem et dans le camp de Jenine.
Une nouvelle création « Anatomy of Freedom » devait également voir le jour dans le cadre du Ramallah Contemporary Dance Festival, avec le recrutement de 15 danseuses et danseurs palestiniens. Tout a été ajourné du fait de l’épidémie du Covid19.
Le groupe Palestine de l’ABJC s’est renforcé et a mis en place une administration collégiale avec 5 copilotes.
Le Gouvernement israélien a programmé la construction de 181 logements supplémentaires dans la colonie d’Einaf qui domine Anabta.

2021
La crise sanitaire a empêché la venue de la délégation palestinienne pour le projet graff, les 4 jeunes Bouguenaisiens impliqués depuis 2019 dans le projet sont partis poursuivre leurs études en France ou à l’étranger. Malgré un contexte défavorable, l’ABJC tente de mobiliser d’autres jeunes Bouguenaisiens pour construire avec eux un nouveau projet d’échanges de jeunes autour du Graff ou d’une autre discipline culturelle ou sportive à l’horizon 2022.
18 mois après la réalisation du projet d’irrigation de parcelles agricoles, l’ABJC a fait un point avec les partenaires de l’association agricole d’Anabta. 20 nouveaux exploitants se sont installés, la production est passée de 500 à 600 tonnes annuelles (fruits, légumes, herbes aromatiques et médicinales) et a permis de faire baisser les prix à la consommation.
Le déplacement de la délégation Ville/ABJC programmé du 11 au 17.12 pour participer, d’une part, à la délégation organisée à Jérusalem-Est par le RCDP, le Consulat de France, Pays de la Loire Coopération Internationale et le Conseil Départemental et, d’autre part, rendre visite à nos partenaires d’Anabta (avec Yaser Abed, notre correspondant du RCDP à Ramallah) a été reporté en 2022, sous une autre forme, en raison des conditions sanitaires.
NGC25 : La tournée de « Salam » a repris en décembre en France et s’est pourusivie au Canada en 2022. La compagnie espère relancer le projet « Anatomy of Freedom » avec le Ramallah Contemporary Dance Festival.

2022
Elections municipales le 26.03 : deux listes indépendantes ont obtenu 5 sièges (liste « Anabta mérite ») et 2 sièges (liste « le pouls de la patrie ») contre 6 sièges pour la liste sortante (Fatah et Front démocratique).
Le nouveau maire a été élu en avril : Fadhel FUQHA (du Fatah).
Il a aussitôt validé les dates de la visite d’une délégation de Bouguenais.
Une délégation s’est déplacée en Palestine du 9 au 16.10.2022, composée de trois élus dont deux qui s’y rendaient pour la première fois, de l’agent en charge des RICD et de trois représentants de l’ABJC.
Ils ont pu, d’une part, faire la connaissance du nouveau Conseil Municipal d’Anabta qui a confirmé son souhait de poursuivre et renforcer notre coopération et, d’autre part, appréhender l’évolution de la situation depuis la dernière visite municipale en 2017 et constater la pression de plus plus forte exercée par les colonies israéliennes illégales et déplorer une situation de plus en plus tendue avec des barrages, manifestations et arrestations.
La population a augmenté et la municipalité doit relever le défi de faciliter la construction de nouveaux logements.
L’ABJC a pu échanger avec les associations et rapporter différentes propositions de projets à développer en 2023.
Le centre Wasel continue de développer ses activités éducatives et solidaires. Il fait évoluer l’éducation traditionnelle et lutte contre les inégalités de genre. Son festival « Héritage » qui valorise la cuture palestinienne à travers toutes ses traditions (broderie, danse, cuisine, céramique…) venait de s’achever et ils préparaient la 10e édition en 2023 de leur festival international d’été « Wadi al Sha’eer » de musique et danses taditionnelles qui attire 30 000 spectateurs.
Un groupe de jeunes participait également à la création d’une pièce de théâtre qui rassemblera, à Bruxelles en janvier 2023, des jeunes issus de différents pays en guerre (Kurdistan, Irak, Ukraine…) pour une représentation au parlement européen.
La délégation a pu découvrir aussi un remarquable établissement ouvert en 2019 et accueillant des personnes âgées et des adultes handicapés, ainsi qu’un chantier de fouilles archéologiques, ouvert par l’Institut français du Proche Orient, qui a mis au jour des vestiges de l’âge du bronze.
Les différentes rencontres organisées à Jérusalem (Consulat Général de France, SCAC, quartier Silwan et Centre Al Bustan), Ramallah (camp de réfugiés) et Hébron ont été édifiantes et ont permis à la délégation, à son retour, de témoigner des conditions actuelles de vie des Palestiniens.

2023
En janvier, 8 jeunes Palestiniens (dont 6 d’Anabta, 1 de Jénine et 1 de Ramallah) ont participé à la représentation théâtrale au parlement de Bruxelles et leur succès a été tel qu’ils y sont invités l’an prochain.
Le cinéma associatif de Bouguenais a présenté deux films suivis de débats dans le cadre du festival départemental annuel du film palestinien (janvier-février).
L’ABJC a déposé une demande de subvention auprès du Conseil Départemental pour satisfaire la demande d’équipement complémentaire de la citerne à eau de l’association agricole d’Anabta, et mobilise des fonds pour satisfaire les deux autres demandes exprimées par les associations de femmes.
La compagnie de danse contemporaine NGC25 a repris les contacts avec le SCAC et le Ramallah Contemporary Dance Festival pour sa nouvelle création en 2024 « Anatomy of Freedom » avec le recrutement de 7 danseurs et danseuses palestinien·nes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Bouguenais
Maître(s) d'ouvrage
Anabta
Bénéficiaire(s)
citoyens, associations

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Anabta Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Anabta HAMDALLAH Hamdallah Maire anabtamuni@yahoo.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Bouguenais commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
ABJC (Association Bouguenais Jumelage-Coopération)
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Municipalité d'Anabta Etablissements scolaires Bibliothèque municipale Associations


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Bouguenais 0 0 2004
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 8000 2004





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013