Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Projet « E3B » pour la réhabilitation d’une Ecole Bioclimatique, Bas carbone et Biosourcée
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
1978
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
4 - Éducation de qualité 2
7 - Énergie propre et d’un coût abordable 2
9 - Industrie, innovation et infrastructure 2
11 - Villes et communautés durables 2
13 - Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique 2
17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs 2
1 - Pas de pauvreté 1
3 - Bonne santé et bien-être 1
5 - Égalité entre les sexes 1
6 - Eau propre et assainissement 1
8 - Travail décent et croissance économique 1
10 - Inégalités réduites 1
16 - Paix, justice et institutions efficaces 1
Année de début du partenariat
2023
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2024
Contexte et historique
Les collectivités territoriales de Lille et de Saint-Louis entretiennent une coopération depuis de longues années. Ainsi, la charte de jumelage entre la Ville de Lille et la Commune de Saint-Louis du Sénégal, signée en 1978, est reconnue comme l’une des plus anciennes coopérations entre la France et le Sénégal.
A partir de 2010, Lille a souhaité coordonner en direct ses actions à Saint-Louis grâce à la présence d’un.e volontaire qui facilité les relations et les échanges entre les deux collectivités.

Le dernier programme de coopération entre les deux collectivités territoriales s’est structuré notamment autour des priorités suivantes :
- Développement durable
- Appui à la démocratie participative
- Accompagnement de projets culturels et solidaires

Dans le secteur du Développement Durable, de nombreux projets ont ainsi été menées entre les deux collectivités grâce notamment l’appui financier du MEAE : développement du procédé biogaz à Saint-Louis en collaboration avec l’association le Partenariat, préservation de la mangrove, amélioration de l’éclairage public..
Dans la continuité de ces projets, la Ville de Lille et de Saint-Louis ont mis en œuvre le projet ACCEES « Actions Communes et Concertées pour l’Efficacité Energétique à Saint-Louis », cofinancé par le dispositif conjoint franco-sénégalais. Ce projet qui s’est terminé fin 2002 a permis de :

• Réaliser un diagnostic structurel sur l’école Goxu Mbaac1 de la langue de Barbarie, accompagné de recommandations concrètes pour la réhabilitation bioclimatique de l’école ;
• Promouvoir les techniques traditionnelles de construction (matériaux, orientation, ventilation…) à travers l’accompagnement de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (ENSAPL) ;
• Participer au renforcement des compétences des agents des deux villes en termes d’appui à la planification et de gestion des bâtiments publics (accueil à Lille de deux techniciens Saint-Louisiens, échanges de méthodologies, appui à la mise en place d’une solution d’accès à distance au Système d’Information Géographique) ;
• Favoriser la sensibilisation des populations aux enjeux du développement durable à travers les actions des Conseils Municipaux des Enfants de Lille et de Saint-Louis.

Ce projet a permis d’acquérir les bases solides pour passer à une phase plus opérationnelle qui commencera dès le mois d’avril 2023. En effet, l’ONG lilloise SEED, en coordination avec l’ENSAPL et grâce à l’appui de la Ville de Lille et de Saint-Louis, réaliseront un chantier école permettant la construction de deux prototypes démonstrateurs dans l’école Goxu Mbacc1 en avril 2023. Des ateliers de co-programmation et de sensibilisation avec l’ensemble des parties prenantes du projet seront également organisés en amont.
L’école de Goxu Mbacc 1 est située dans le quartier du même nom, sur la langue de Barbarie. Ce quartier regroupe de nombreux pêcheurs et est densément peuplé. L’école accueille plus de 600 élèves et n’est pas en capacité de répondre à toutes les demandes. Le diagnostic détaillé réalisé pendant le projet ACCEES a démontré que les bâtiments étaient vétustes, que les matériaux de construction utilisés étaient inadaptés et que l’école était dans un état général de délabrement avancé.
Dans la poursuite de ces actions et en s’appuyant sur les résultats du projet ACCEES le projet que nous vous proposons vise à :
• Réhabiliter et reconstruire l’ensemble de l’école primaire tout en proposant 4 nouvelles classes accueillant près de 700 élèves ;
• Former, sensibiliser et communiquer sur les modèles constructifs biosourcés, la gestion et la protection des ressources ;
• Appuyer au développement des énergies renouvelables ;
• Capitaliser les actions réalisées et homologuer les modèles constructifs réalisés.

Les coûts d’investissement et l’appui au développement des énergies renouvelables seront financés dans le cadre du dispositif financier de la Région des Hauts-de-France « Acteurs de l’énergie pour l’Afrique ».

Les objectifs de ce projet sont :
• Monter en puissance et en compétences des agents des deux villes dans le domaine de la ville durable et plus particulièrement sur la thématique de la construction durable et l’efficacité énergétique des bâtiments ;
• Renforcer la coopération entre Lille et Saint-Louis grâce à des partages d’expériences, de compétences et de connaissances concernant les pratiques des deux territoires ;
• Associer des acteurs associatifs, académiques et économiques des deux territoires afin de favoriser le partage des savoir-faire et de participer au développement économique local tout en répondant aux défis du développement durable ;
• Former les jeunes professionnels à l’éco construction ;
• Sensibiliser les acteurs institutionnels et les habitants de Saint-Louis à la construction durable et à la protection des ressources ;
• Travailler sur la problématique du confort d’été à Lille et favoriser l’innovation territoriale dans ce domaine.
Objectif global du partenariat
L’objectif global de ce projet est de réhabiliter l’école de Goxu Mbacc 1 en alliant des techniques traditionnelles et innovantes dans le but de réaliser un modèle de construction durable, bioclimatique, bas carbone et biosourcé.
La méthode de réhabilitation de cette école pourra être dupliquée pour les autres écoles de Saint-Louis qui sont en général dans un état de délabrement avancé. Les modèles constructifs qui seront choisis proposeront une réelle alternative aux constructions en bétons tout en offrant un meilleur confort pour les élèves et les professeurs. La pérennité de ce projet s’appuie sur un volet important de sensibilisation, de formation et de co-construction avec l’ensemble des parties prenantes du projet.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Lille, Commune de Saint-Louis, SEED

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Saint-Louis Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Saint-Louis Balde Amadou Belal Secretaire Municipal amadoubelal@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Hauts-de-France commun.ico.loupe.alter
Lille commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et de paysage de Lille 2500 2024
Collectivités et partenaires étrangers 10460 2024
Collectivités et partenaires étrangers 7500 2023
Conseil régional de Hauts-de-France 10000 2024
Lille 0 2025
Lille 15216 2024
Lille 20500 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 17788 2025
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 17788 2024
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 17788 2023





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
Le suivi et l’évaluation du projet se fera tout au long du projet en lien avec la chargée de coopération à Saint-Louis et par l’organisation de comités techniques entre les agents de la Commune de Saint-Louis, de l’ADC, de la Ville de Lille et des différentes parties prenantes du projet. Sur la base de ce qui a été réalisé pendant la mise en œuvre du projet ACCEES, les deux villes ont pris des habitudes de travail qu’elles continueront à utiliser pendant la mise en œuvre de ce projet. En dehors des « cotech », tout un travail de co-rédaction des comptes rendus, des rapports, des cahiers des charges sera réalisé. Ce travail permettra de suivre et d’évaluer l’ensemble des actions et de proposer des réajustements si nécessaire. En plus de l’organisation régulière de ces cotech, un ou deux comités de pilotages avec les élus des deux villes seront organisés aux étapes clés du projet. Deux agents de la Direction de la CoMED se rendront à Saint-Louis pour s’assurer de la bonne mise en œuvre technique du projet. Une mission de la chargée de mission aux Relations Internationales sera réalisée à la fin du projet pour s’assurer que l’ensemble des objectifs ont été atteints. Des questionnaires et entretiens semi-directifs des bénéficiaires et des parties prenantes pourront être organisés afin de récolter les informations nécessaires à la bonne évaluation du projet.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013