Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Coopération Kef/Seine-Maritime : appui au développement Local dans le gouvernorat d’Elkef en Tunisie : appui au processus de décentralisation et soutien à un groupement agricole féminin.
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2019
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Economie circulaire
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Agriculture et développement rural 1
Economie durable Attractivité des territoires 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
1 - Pas de pauvreté 2
5 - Égalité entre les sexes 2
8 - Travail décent et croissance économique 2
10 - Inégalités réduites 2
11 - Villes et communautés durables 2
12 - Consommation et production responsables 2
13 - Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique 2
16 - Paix, justice et institutions efficaces 2
2 - Faim « zéro » 1
3 - Bonne santé et bien-être 1
4 - Éducation de qualité 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2023
Contexte et historique
Depuis 2014 le Département de la Seine-Maritime et le gouvernorat d’El Kef entretiennent des relations de coopération décentralisée, engagement acté par la signature d’une convention de coopération cette même année. Cette coopération est fondée depuis son début sur l’intérêt mutuel dans un cadre d’appui au processus de la décentralisation et de la gouvernance locale en Tunisie à travers le renforcement des compétences et pour un développement local et durable qui prend en compte les défis du changement climatique. Entre 2014 et 2017 de nombreux projets ont vu le jour dans différents domaines : l’agriculture, l’action culturelle, la jeunesse, le patrimoine, la coopération hospitalière, le climat, la lecture publique et la protection civile. Cette coopération est pilotée par deux comités de pilotage, un au Kef, un en Seine-Maritime qui se réunissent sur les deux territoires pour le suivi des plans d’action.
En 2019 la convention de coopération entre les deux partenaires a été renouvelée. Elle porte sur les axes suivants : - agriculture et climat – culture, patrimoine et lecture publique – jeunesse et sports – prévention (coopération hospitalière et protection civile).
Depuis 2019 une FICOL a été engagée dans le cadre de cette coopération avec un appui de l’Agence Française de Développement sur le thème de la résilience de l’agriculture au Kef face au changement climatique. Cette étude en cours de finalisation, dont le rapport définitif sera rendu fin 2022, est l’action phare de l’axe agriculture/climat. Elle a été appuyée par des actions pilotes/témoins menées directement par le Département. Tel a été le cas de l’appui à la mise en place d’une mini-laiterie à Sers.
En cohérence avec la thématique de l’étude FICOL qui s’intitule « État des lieux et identification d’actions pour améliorer la résilience des activités agricoles au changement climatique dans la région du Kef en Tunisie » et en réponse au travail de diagnostic réalisé à l’occasion de cette étude et en parallèle avec ce que vit la Tunisie depuis onze ans avec un rythme soutenu pour la mise en place du processus de la décentralisation marqué en 2018 par les premières élections municipales libres et démocratiques dans un territoire national complétement communalisé avec l’émergence de 86 communes nouvellement créées, y compris dans la région d’El Kef, partenaire de cette coopération.
Le projet se compose de deux actions :
- l’une consiste en la réalisation d’un plans de développement local pilote pour l’une des cinq municipalités concernées par l’étude FICOL, à savoir Dahmani , Sers, Tajerouine, Sidi Salem ou El Marja. Le Comité de pilotage de la Cooération Seine-Maritime Kef determinera les creteres qui présideront au choix de la municipalité.
La réalisation des plans de développement locaux (PDL) est devenu incontournable pour ces communes, ceci a été confirmé par le diagnostic réalisé dans le cadre de l’étude FICOL, afin de garantir une bonne gouvernance/démocratie locale qui réponde aux besoins des citoyens et qui réduise les inégalités et assure un développement local et durable à travers une participation citoyenne et de tous les acteurs du territoire, ceci a fait l’objet d’une fiche action approuvée par le comité de pilotage lors de l’avant-dernière phase (phase 3) du projet FICOL d’ElKef.
-l’autre consiste en l’appui à la mise en place d’une unité de séchage de tomates pour le groupement de développement agricole (GDA) féminin de Hraer Abida situé dans la localité de Souary Abida dans la commune de Dahmani. Cet appui aux groupements agricoles féminins a été jugé indispensable à travers la création de conditions de travail favorables, le renforcement des compétences et l’amélioration des revenus des femmes agricultrices à travers la valorisation et la commercialisation des produits du terroir.
Ces deux actions rendront un aspect visible et concret à la coopération sur le territoire d’El Kef et mobiliseront les acteurs des deux territoires.
Objectif global du partenariat
Le projet contribue au renforcement de la gouvernance locale. Il s’agit de la réalisation d’un plan de développement local pour la municipalité choisi parmi les cinq éligibles. Il garantit une participation de tous les acteurs de la décentralisation dans les différentes étapes de la mise en place du plan de développement local qui répond aux attentes des parties prenantes et qui est en cohérence avec les caractéristiques de cette collectivité. Par ailleurs, d’une manière plus immédiate, visible et concrète, le projet participe à l’appui au développement économique d’un groupement agricole féminin. Cette structure féminine qui regroupe aujourd’hui 34 femmes productrices de tomates nécessite un renforcement des compétences sur les questions de mise en valeur des produits et de commercialisation. S’ajoute à cela des besoins d’aménagements du local pour le développement des activités.

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de Seine Maritime, Gouvernorat d’El Kef

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Gouvernorat d’El Kef Tunisie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Gouvernorat d’El Kef Nefzi Mokhtar Gouverneur d’El Kef gouvernoratkef@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de Seine Maritime commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Conseil départemental de Seine Maritime 43500 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 40000 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
La coopération Seine-Maritime / Kef et à travers l’appui du F3E achève actuellement son évaluation externe confiée au Centre international des études en développement local (CIEDEL) de Lyon. L’axe agriculture/climat de cette coopération fait partie de cette évaluation. Cette évaluation a pris du temps à cause du contexte de pandémie mais sa restitution se fera en 2022. Pour cela il n’y aura pas d’évaluation externe pour l’ensemble de la coopération car celle qui est en cours ne couvrira pas le temps du projet. Cela n’empêchera pas d’organiser une auto-évaluation ou une évaluation externe spécifique à ce projet. Cette évaluation sera conduite en concertation avec toutes les parties prenantes, restituée et validée par deux partenaires tout au long du cycle de vie du projet et après sa finalisation.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013