Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Panier gagnant au féminin : développer la pratique du basketball et l'utiliser comme vecteur de développement personnel pour des jeunes filles en situation de grande précarité
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2022
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Sport
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
3 - Bonne santé et bien-être 2
5 - Égalité entre les sexes 2
10 - Inégalités réduites 1
11 - Villes et communautés durables 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2024
Contexte et historique
Préambule
En écho à une proposition émanant du Collectif des Artisans de la Commune de Tanguiéta au Bénin et de l’association RFDS de Sainte Marie - Madagascar, la ville de Villeneuve d’Ascq, en lien étroit avec deux associations villeneuvoises, l’ASNBNF et Dina Mada, et les deux communes, Tanguiéta et Sainte Marie, a préparé une réponse à l’appel à projets « Sport et coopération décentralisée ». Les acteurs du projet veulent jouer un match gagnant pour permettre à des jeunes filles exclues de l’emploi et sorties du système scolaire d’accéder à la pratique d’un sport collectif. Le basketball a été choisi pour les valeurs qu’il transmet : solidarité, respect, persévérance, dépassement de soi. C’est un sport qui a un caractère ludique et favorise la prise de responsabilité.
Contexte
Tanguiéta, commune de 79000 habitants au Nord-Ouest du Bénin, dans l’Atacora, est une commune socialement et économiquement défavorisée où 65% des familles vivent dans des conditions de privation importantes et où seulement 27% des jeunes filles sont scolarisées dans le secondaire. Sainte Marie à Madagascar compte 27155 habitants, dont plus de 50% de sexe féminin, vivant les conséquences de l’insularité, notamment des difficultés pour les jeunes de poursuivre leurs études et d’avoir un accès à un travail décent. Villeneuve d’Ascq, ville de 63400 habitants, est une ville reconnue comme une « ville sportive » non seulement par le nombre de ses licenciés, ses infrastructures, ses équipes professionnelles mais aussi par sa volonté de faire du sport un vecteur de cohésion, d’inclusion, d’égalité et de solidarité avec une attention toute particulière pour les jeunes qui sont en quartiers prioritaires.
Les deux associations françaises partenaires du projet, ASNBNF « Artisanat Solidarité Nord Bénin Nord de France » et Dina Mada, agissent toutes les deux en faveur de l’insertion professionnelle de jeunes filles et jeunes femmes issues de milieux très pauvres. Ces jeunes filles sont accompagnées dans leur pays respectif, par des structures qui les aident - par la formation et l’apprentissage - à apprendre un métier.
Les enjeux
A Tanguiéta comme à Sainte Marie, la déscolarisation précoce (voire la non scolarisation) et le chômage engendrent des situations d’ennui, d’oisiveté, de déshérence avec des conséquences parfois dramatiques notamment pour les jeunes filles en perte de repères, confrontées à la prostitution, à des conduites addictives…
La commune de Tanguiéta a inscrit dans son plan communal le développement et le soutien d’initiatives locales d’émancipation de la jeunesse par le sport. Elle bénéficie du soutien du gouvernement pour la construction d’infrastructures et déploient des actions dans les établissements scolaires. Pour toucher les jeunes filles en apprentissage (qui ne sont pas dans le système scolaire), la commune, l’AADACT et le collectif des artisans de la commune souhaitent aider à l’organisation d’une offre de sport collectif à destination de leur public : les jeunes apprenties et artisanes. Avec l'aide de l'association RFDS et le soutien de la commune, les jeunes filles de Sainte Marie, en formation, se sont déjà organisées au sein d’un « pôle sport » où elles pratiquent le football pendant leurs temps libres. Cela leur a permis de gagner en autonomie, de lutter contre l’oisiveté, de mettre leur enthousiasme au service d’un collectif, de créer du lien social. Élargir l’offre sportive en proposant la pratique du basketball permettrait au pôle de gagner en structuration, en profitant des actions envisagées pour former des encadrants et éducateurs sportifs. Pour les deux communes, l’enjeu est également de permettre aux joueuses d’avoir aussi accès à des actions de formation et de sensibilisation sur la confiance en soi, les gestes de premiers secours, l’hygiène, l’alimentation, bénéficiant ainsi à leur développement personnel.
La ville de Villeneuve d'Ascq et les sportifs des clubs environnants vont apporter leurs expériences et leurs témoignages pour convaincre ces jeunes filles des bienfaits du sport et de sa pratique comme vecteur d'épanouissement, de bien-être, comme moyen d'être plus autonome, de développer son esprit d'entreprendre, d’être plus réceptif aux autres et de créer du lien social. La ville sera un appui aux actions de formation dispensées sur site via notamment les centres sociaux et les clubs qui s'impliquent avec l'aide de la mairie dans l'inclusion des publics fragiles.
Objectif global du partenariat
L’objectif global du projet est de participer à l'émancipation, à la sociabilisation et à l’autonomie de jeunes filles du Nord du Bénin et de Madagascar, de 15 à 24 ans, sorties du système scolaire, en misant sur les valeurs du sport collectif. Des objectifs spécifiques vont concourir à cet objectif global : convaincre que la pratique du sport collectif est un levier accessible de développement social de la femme, accompagner les acteurs locaux à construire des équipes de basketball, à installer des infrastructures légères, à former les personnes ressources locales en charge de l’encadrement sportif et de la gestion des équipes, développer des actions de sensibilisation au développement personnel reposant sur les valeurs du sport, accompagner l’essaimage sur des nouveaux sites et pour d’autres sports, créer les liens entre les pays, les sportifs, les équipes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Dina Mada, AADACT, RFDS- Rassemblement des Femmes pour le Développement de Sainte-Marie, Artisanat Solidarité Nord Bénin Nord de France (ASNBNF)
Maître(s) d'ouvrage
Villeneuve D 'Ascq, Municipalité de Sainte Marie, Commune de Tanguiéta

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Centre de Promotion Sociale Bénin commun.ico.loupe.alter
Délégation de la Jeunesse et du Sport Madagascar commun.ico.loupe.alter
Ambassade de la France à Madagascar Madagascar commun.ico.loupe.alter
Ambassade de la France au Bénin Bénin commun.ico.loupe.alter
District de la population et des affaires sociales et de la promotion de la femme Madagascar commun.ico.loupe.alter
Commune de Tanguiéta Bénin commun.ico.loupe.alter
Municipalité de Sainte Marie Madagascar commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Sainte Marie DESROSIERS Jocelyne Première adjointe au Maire jocelynevatolava19@gmail.com
Commune de Tanguiéta PEGO Feysal Chargé de mission coopération décentralisée feysalam@yahoo.fr
District de la population et des affaires sociales et de la promotion de la femme BIMBA Onésime Chef du District du MPASPF bimba515@yahoo.fr
Ambassade de la France au Bénin VEILLON Marie Attachée de coopération marie.veillon@diplomatie.gouv.fr
Ambassade de la France à Madagascar PEREZ Patrick Conseiller de coopération et d'action culturelle patrick.perez@diplomatie.gouv.fr
Délégation de la Jeunesse et du Sport RANDRIANIRINASOA Josephine Déléguée du Ministère de la Jeunesse et des Sports, Responsable Formation santé/hygiène,Compétences à la vie randrianirinasoa@gmail.com
Centre de Promotion Sociale N'TCHA Bertin Directeur ntchabertin@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Villeneuve D 'Ascq commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Artisanat Solidarité Nord Bénin Nord de France (ASNBNF) 1795 2023
Artisanat Solidarité Nord Bénin Nord de France (ASNBNF) 4515 2022
Dina Mada 2835 2023
Dina Mada 3045 2022
Collectivités et partenaires étrangers 2535 2023
Collectivités et partenaires étrangers 7950 2022
Villeneuve D 'Ascq 2654 2023
Villeneuve D 'Ascq 7555 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 31186 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 31186 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
La réussite du projet sera mesurée sur la base d’indicateurs de réalisation et d’impacts. Les indicateurs de réalisation seront renseignés tous les trimestres par le District Départemental de Basket pour le Bénin avec l’appui de l’Aadact et l’association RFDS à Madagascar. Ces indicateurs concerneront le respect du calendrier de réalisation des infrastructures et de tenues des formations, le nombre de jeunes filles participantes et leur taux de persévérance à 6, 12, 18 et 24 mois, le nombre d’encadrantes « certifiées » sur les 6 formées en France Ces indicateurs seront complétés par des indicateurs d’impact portant sur • l’amélioration des performances sportives et des capacités des bénéficiaires à se concentrer, à évoluer dans des collectifs, à prendre des initiatives, • le changement d’appréciation de leur place dans la société et auprès de leurs collègues masculins • la portée du projet dans la vie locale et la lutte contre les stéréotypes. Les interviews seront conçues avec l’appui du master de sociologie et médiation sociale de l’université de Parakou. En fin de projet, une mission d’audit sera organisée sur sites. Parallèlement, en France seront évalués le nombre effectif d’actions médiatiques et de promotion du projet et le nombre de jeunes sportifs et jeunes issus des QPV mobilisés Le budget alloué pour l’évaluation est de 8210 euros en numéraire.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013