Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Coopération décentralisée Sport et Développement durable autour des cultures urbaines pour les JOP 2024 à Paris et JOJ 2026 à Dakar
Année de signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Jeunesse & genre
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Sport 1
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2022
Contexte
Dakar, la capitale du Sénégal regroupe près de 25% de la population du pays soit plus de 3 millions d’habitants et concentre 80% des activités économiques du pays. La ville accueille de nombreux festivals dédiés aux cultures urbaines, qui sont également très représentées par la création effective en 2017 par la Ville de Dakar de la Maison des Cultures Urbaines (MCU), avec un volet danse piloté par l’association Kaay Fecc, qui encadre la participation des équipes nationales sénégalaises en Breakdance au Battle Of The Year.

Entre les villes de Dakar et de Paris, il existe un fort historique de coopération qui s’est traduit par le Tandem culturel Dakar-Paris en 2013, puis par le projet de coopération culturelle entre les deux établissements municipaux, la Place de Paris et la Maison des cultures urbaines de Dakar en 2016. De plus, leurs liens sont renforcés par la présence des deux villes au sein de l’Association internationale des Maires francophones.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 organisés à Paris ainsi que des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2026 accueillis par Dakar. Paris et Dakar sont des villes olympiques, Paris étant membre depuis 2019 de l’alliance DIOKO, créée par le comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Paris 2024 à la demande du CIO pour contribuer à la réussite des JOJ 2026 à Dakar, la ville de Dakar étant membre fondateur du comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026 (COJOJ). Le choix du Breakdance dans le projet s’inscrit dans ce contexte olympique, en tant que nouvelle discipline olympique en 2024 à Paris puis à Dakar en 2026.
Le projet affiche aussi clairement l’ambition de contribuer aux Objectifs de Développement Durable fixés pour 2030 par l’Organisation des Nations Unies. Le sport est un outil de réponse à ces objectifs (dans un contexte de crise sanitaire, climatique, sociale). C’est un moyen d’accompagner la mise en œuvre des transitions notamment écologique et démocratique). Par les valeurs portées par le sport du breakdance et les aptitudes physiques et mentales qu’il transmet, cette discipline facilite le développement et renforce les capacités collectives d’agir au sein des territoires : son impact est reconnu pour la santé et le bien être (ODD 3), le développement de la pratique chez les plus jeunes permet d’améliorer l’éducation (ODD 4). La professionnalisation et la structuration de la filière va permettre de créer de l’emploi et répondre à l’ODD 8. Ce sport est aussi un outil de lutte contre les inégalités entre les sexes (ODD 5), axe fort du projet.
Historique
Les villes de Paris et Dakar entretiennent un dialogue diplomatique et technique de longue date au sein de l'Association internationale des Maires francophones (AIMF). Afin de renforcer davantage les liens qui les unissent, Paris et de Dakar ont signé un Pacte d’amitié et de coopération le 6 octobre 2011. Les domaines prioritaires de coopération entre les deux villes sont la culture, l’urbanisme, le patrimoine et l’assainissement. Il s’agit du premier pacte d’amitié et de coopération que Paris a signé avec une ville d’Afrique subsaharienne.
Le premier projet majeur mis en œuvre dans le cadre de cet accord de coopération a été le Tandem Dakar-Paris en 2013, manifestations culturelles croisées qui se sont tenues à Paris et à Dakar et qui ont rassemblé plus de 50.000 personnes autour de plus de 50 événements de fin mars à décembre 2013 donnant l’occasion aux jeunes talents dakarois et parisiens d’exprimer leur créativité, tant dans le domaine de la musique, la littérature, l’art visuel et graphique (expositions photos et graffitis) mais aussi les arts vivants (cirque, danse, etc.). Une importante partie de la programmation était ainsi dédiée aux cultures urbaines.
Forte de cette expérience réussie, une coopération culturelle a été mise en place avec succès entre les établissements municipaux, La Place de Paris et la Maison des cultures urbaines de Dakar, en 2016. Ce programme s’articulait autour de trois axes : un appui institutionnel d’expertise sur la gestion des équipements culturels, la formation artistique et technique à Paris et Dakar, la coopération culturelle et artistique. Une fresque graffiti sur la thématique du développement durable a été réalisée dans le cadre de la 6ème édition du festival FestiGraff, organisé par l’association Doxandem Squad, partenaire de la Maison des Cultures Urbaines entraînant le déplacement d’un collectif de graffeurs parisiens à Dakar. Ainsi le partenariat entre la Maison des Cultures Urbaines, La Place, les villes de Dakar et Paris est déjà solide et expérimenté. Le projet autour du Breakdance dans le cadre des JOP 2024 et des JOJ 2026 viendrait conforter ces expériences déjà qualitatives et quantitatives.
Parallèlement, lors du dernier Bureau de l’AIMF du 22 mars dernier, vient d’être créée une commission permanente « Sport », co-présidée par Paris, Lausanne et Dakar, ce qui renforcera l’axe de coopération Paris-Dakar dans ce cadre multilatéral et favorisera l’échange de bonnes pratiques avec toutes les villes du réseau. La coopération dans le domaine du Sport est également une thématique que l’AIMF a beaucoup développée ces dernières années.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Avec la formation de coachs, d’arbitres et Djs spécialisés dans la discipline, le niveau technique de la filière Breakdance va connaitre un développement permettant aux danseurs de participer à des compétitions de haut niveau notamment les JOP 2024 et les JOJ 2026.
Par l’échange d’expertise et de bonnes pratiques nécessaire à la structuration des organisations professionnelles de danses sportives, la ville de Dakar va capitaliser les différentes compétences afin d’accompagner la mise en place d’entreprises de danses sportives permettant aux acteurs de développer une réelle économie créative. La création de structures pérennes dans la filière va positionner la ville de Dakar comme un hub par l’offre de conseils et d’expertise sur le plan sportif, artistique et administratif, reliant les pouvoirs publics et les professionnels de la filière Breakdance en prélude des JOJ de Dakar.

Objectifs en France :
À long terme, ce projet de collaboration permettra de consolider le partenariat entre La Place et la MCU de Dakar, et d’initier un système d’échange de bonnes pratiques entre ces deux structures de références. Ainsi, plusieurs autres projets d’échanges pourront naître.
De plus, ce projet lancera une dynamique de collaboration entre les structures types « centre culturel spécialisé en cultures urbaines » comme la MCU et La Place. Un réseau de structures francophones et internationales pourrait ainsi être créé afin d’appliquer ces principes d’échanges de pratiques et d'enrichissement culturel au monde entier.
Description détaillée du partenariat
La délégation Générale aux Relations internationales a choisi de répondre à cet appel à projet pour 2021 sur la thématique sport et développement via une coopération avec la Ville de Dakar autour du Breakdance, nouvelle discipline Olympique en 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris (JOP 2024).
L’année 2021 marque également le 10ème anniversaire de la signature du pacte d’amitié et de coopération entre Paris et Dakar.
Le projet vise au développement de la filière Breakdance, à la démocratisation de son accès et à son renforcement dans le cadre des JOP 2024 à Paris et des Jeux 0lympiques de la Jeunesse en 2026 à Dakar (JOJ 2026). Ce choix fait écho à la coopération de 2016 entre les deux capitales sur les cultures urbaines menée conjointement entre les établissements municipaux culturels : La Place (Ville de Paris) et la Maison des Cultures Urbaines (Ville de Dakar).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Paris, Dakar
Bénéficiaire(s)
Les administrations des villes de Paris et de Dakar, la Maison des Cultures Urbaines de Dakar, La Place de Paris, les sportifs partenaires de l’établissement dakarois, les sportifs partenaires de l’établissement parisien, les Dakarois dont les jeunes des quartiers et les futurs jeunes sportifs olympiques, les Parisiens et les populations en général, la presse sportive, les professeurs d’éducation physique et sportive, les femmes professionnelles et amateures du Breakdance à Dakar.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dakar Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Dakar Sy Maye Seck Chef du service des relations extérieures et de la coopération à la Ville de Dakar mayeseck.sy@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12666 2023
Collectivités et partenaires étrangers 5056 2022
Paris 11124 2021
Paris 0 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12666 2021
Collectivités et partenaires étrangers 5056 2023
La Place 4000 2021
Paris 2500 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12666 2022
La Place 4000 2022
Collectivités et partenaires étrangers 5056 2021





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013