Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Lima"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre MARTINEZ
Courriel : pierre.martinez[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Pierre FAYARD
Courriel : pierre.fayard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
SOLIDEV - Projet Yanayacu-Maquia - favoriser l’amélioration des conditions de vies des communautés d’Amazonie grâce à la gestion durable des écosystèmes- Envol Vert
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
30/11/2021
Contexte
Sur le plan social, les conditions de vie des communautés locales sont très précaires. En effet, elles n’ont qu’un accès restreint aux services de santé et d’éducation. Chaque communauté dispose d’une école, mais le niveau de celles-ci est variable d’une communauté à l’autre et il faut souvent que les enfants se déplacent jusqu’aux villes alentours afin de bénéficier d’un cursus scolaire « adéquat ». Il n’existe en effet pas de route permettant de faciliter les déplacements des communautés. Ces dernières dépendent donc principalement des ressources forestières et halieutiques de la zone pour subvenir à leurs besoins ; à savoir la pêche, la cueillette et les récoltes. À la suite de missions d’identification dans la zone, le constat est sans appel : les pratiques agricoles sont peu diversifiées et se font principalement sur de l’abattis-brulis (hormis sur quelques parcelles reboisées). Les productions sont majoritairement vivrières et se concentrent sur le maïs, la banane, le manioc... De plus, l’agriculture ne se fait presque seulement qu’en monoculture, ce qui porte atteinte à l’équilibre des sols et à leur richesse en nutriments. À cela s’ajoute le fait qu’aucun légume frais n’est disponible à la vente locale et que les villages sont trop isolés pour que les communautés puissent subvenir à leurs besoins en allant se fournir dans les villages et villes alentours. Ceci entraine des conséquences sur le plan nutritionnel pour les communautés qui ne possèdent jusqu’à présent que d’’une alimentation très peu diversifiée. Ces impacts se caractérisant parfois sur les enfants de la zone par des ventres gonflés ou encore des décolorations capillaires. Les communautés font ainsi face à un sentiment d’isolement fort auquel s’ajoute un lien très distant avec les pouvoirs publics.
Historique
La Concession de conservation Yanayacu Maquia est un territoire de forêts primaires en zone humide d’une richesse écologique exceptionnelle. Il reste encore bien préservé grâce au travail de l’association avec les communautés locales sensibles à la préservation de leur lieu de vie et aux actions de vigilance des gardes parcs. Une estimation basse de l’outil Global Forest Watch évalue ces stocks de carbone à 2,481 millions de tonnes de CO2, autant de CO2 qui seraient relâché dans l’atmosphère en cas de disparition des écosystèmes de la zone.
Objectif du partenariat
L’objectif général du projet est de favoriser l’amélioration des conditions de vie des communautés de la zone de Yanayacu-Maquia par la mise en place d’alternatives économiques qui contribuent à la gestion durable des écosystèmes de Yanayacu-Maquia.
Description détaillée du partenariat
OS1 : Développer des pratiques agricoles, notamment par l'agroforesterie, dans l'aire d'influence de la concession ;
OS2 : Développer des alternatives économiques et écologiques basées sur les produits de la forêt visant à l’amélioration des revenus des communautés locales ;
OS3 : Sensibiliser et former les communautés à la bonne gestion des ressources naturelles : peut-être pensé sous la forme d’un évènement ponctuel : festival de la biodiversité en une semaine à la concession qui inclut les activités de sensibilisation et des stands de présentation des activités de la concession, et de vente des alternatives économiques saison sèche 2021, recrutement/ présentation garde parc.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Envol Vert
Maître(s) d'ouvrage
Envol Vert
Bénéficiaire(s)
400

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Province de Requena Pérou commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2020
Paris 8000 0 0 0 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013