Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
SOLIDEV - Biofermes Sénégal : Nguiguiss Bamba, Agroécologie un modèle pour le Sahel - SOL Alternatives Agroécologiques et Solidaires
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/03/2021
Contexte
La région de Louga se trouve dans le grand bassin arachidier du Sénégal, une zone marquée par les monocultures d’arachide. Avec le changement climatique, la zone est passée d’un climat de type soudanien (env. 800 mm par an) à un climat sahélien (env. 400 mm par an) en l’espace de 30 ans, avec une sécheresse persistante. La commune de Mbacké Kadior, ou? se situe la ferme support du projet, compte aujourd’hui une population de 5000 habitant·es. L'agriculture pluviale y constitue l'activité? principale mais face à cette situation de crise, elle est progressivement délaissée. L’exode rural est patent dans cette commune. Les hommes et les jeunes sont ceux qui migrent le plus vers les villes, entrainant un vieillissement et une féminisation importante de la population.
Historique
Au Sénégal l'agriculture occupe presque 65% de la population active et l’agriculture familiale représente 95% des exploitations. Pourtant, ces exploitations ne sont pas valorisées et ne bénéficient toujours pas de reconnaissance juridique concrète. Les politiques nationales ont encouragés l’exportation via la monoculture et l’utilisation d’intrants chimiques. La majorité? des paysan·nes sont ainsi devenu·es dépendant·es des produits phytosanitaires, et des semences hybrides, alimentant un cercle de dépendance et d’endettement. Face à la situation agricole en crise et une attractivité de plus en plus forte des grandes agglomérations, les ruralités se vident : le Sénégal vit ainsi un exode rural massif.
Objectif du partenariat
L’objectif général du projet est d’expérimenter et créer un modèle de ferme agroécologique soutenable et résiliente, à forte visibilité, répondant aux enjeux de souveraineté alimentaire, d’emploi rural, d’adaptation au changement climatique et de solidarité pour le Sénégal et le Sahel.
Description détaillée du partenariat
Activité 1 : Créer une dynamique de recherche-expérimentation multi-acteurs pour la promotion et le soutien de solutions agroécologiques en milieu sahélien : favoriser l’innovation dans les pratiques agroécologiques des acteurs et les échanges de savoirs faires ; Développement d’une ferme de formation agroécologique modèle en milieu sahélien ; Mise en place d’un comité de pilotage agroécologique ; Formation de 11 animateur·rices en charge de l’espace de démonstration ; Mise en place d’un comité de gestion de la ferme ; Visites d’expériences et échanges autour de projets agroécologiques pour favoriser le partage des innovations.

Activité 2: Diffuser des modèles d’agriculture viable, vivable et reproductible via la formation aux techniques agroécologiques et de conservation-reproduction des semences et le développement d’un périmètre de production ; Formation, échanges et accompagnement de 190 personnes des villages
Aménagement et équipement de 20 parcelles sur un périmètre de 1 hectare et accompagnement de 20 personnes à la production agroécologique et à la commercialisation de leurs produits ; Préparation des équipements et du terrain pour la future ferme de production.
Activité 3 : Recréer une solidarité économique, sociale et écologique entre producteur·rices et consommateur·rices via la sensibilisation et l’information notamment sur les interactions entre santé, alimentation, agriculture et environnement ; Sensibilisation de 750 jeunes à l’agroécologie et à la conservation des ressources naturelles.
Activité 1 : Créer une dynamique de recherche-expérimentation multi-acteurs pour la promotion et le soutien de solutions agroécologiques en milieu sahélien : favoriser l’innovation dans les pratiques agroécologiques des acteurs et les échanges de savoirs faires ; Développement d’une ferme de formation agroécologique modèle en milieu sahélien ; Mise en place d’un comité de pilotage agroécologique ; Formation de 11 animateur·rices en charge de l’espace de démonstration ; Mise en place d’un comité de gestion de la ferme ; Visites d’expériences et échanges autour de projets agroécologiques pour favoriser le partage des innovations.

Activité 2: Diffuser des modèles d’agriculture viable, vivable et reproductible via la formation aux techniques agroécologiques et de conservation-reproduction des semences et le développement d’un périmètre de production ; Formation, échanges et accompagnement de 190 personnes des villages
Aménagement et équipement de 20 parcelles sur un périmètre de 1 hectare et accompagnement de 20 personnes à la production agroécologique et à la commercialisation de leurs produits ; Préparation des équipements et du terrain pour la future ferme de production.
Activité 3 : Recréer une solidarité économique, sociale et écologique entre producteur·rices et consommateur·rices via la sensibilisation et l’information notamment sur les interactions entre santé, alimentation, agriculture et environnement ; Sensibilisation de 750 jeunes à l’agroécologie et à la conservation des ressources naturelles.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
SOL Alternatives Agroécologiques et Solidaires
Maître(s) d'ouvrage
SOL Alternatives Agroécologiques et Solidaires
Bénéficiaire(s)
950

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Région de Louga Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2020
Paris 7000 0 0 0 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013