Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Yaoundé"

Correspondant coopération décentralisée
Mathieu SETTE
Courriel : mathieu.sette[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Nicolas FRELOT
Courriel : nicolas.frelot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération décentralisée pour la phase 1 du projet d'adduction d'eau potable de la ville de Makénéné au Cameroun.
Année de première signature de la convention
2021
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Suite aux observations qui ont pu être faites, 80% des maladies constatées dans les petits hôpitaux de Makénéné, ont pour origine quasi certaine la consommation de l’eau non potable. Ces maladies sont par exemple les diarrhées, amibiases, bilharzioses… Nos observations ont aussi pu permettre d’établir certaines des raisons à l’origine de ces maladies :
- latrines en amont des puits et des forages,
- activités d’hygiène autour des arrivées d’eau,
- traitement phytosanitaire des cacaoyers plantés autour des points d’eau,
- eaux de pluie non déviées et qui rejoignent les puits et les forages,
- points d’eau non protégés (enclos inexistant).
La pollution de l’eau est donc bactériologique et organique, mais aussi due à l’agriculture. La ville de Makénéné se trouve donc dans une situation sanitaire alarmante. De plus, la population souffre d’un manque d’information et de formation autour des principes fondamentaux de l’hygiène (activités d’hygiène et latrine en aval des sources d’eau, accès restreint aux sources d’eau et aux forages, geste élémentaires sanitaires…). Si la plupart de la
population n’est pas informée sur ces sujets, les responsables de la distribution de l’eau aux fontaines en encore en fonctionnement tentent d’imposer un peu de discipline, et dans certains villages l’éducation et la discipline sont davantage partagés au sein de la population.
Historique
En 2019, l’ONG TPSF s’est rendue sur le terrain afin d’évaluer les différents besoins. Il a alors été constaté les grandes difficultés d’accès à l’eau potable de la population dans la commune de Makénéné. Les deux principales raisons sont dues au manque d’infrastructures hydrauliques d’une part, et d’autre part, au manque d’appropriation de ces infrastructures de la part de la population et des autorités locales.
En effet, par le passé l’Etat et le syndicat intercommunal Sycomi avaient réalisé puis cogéré des forages. Cependant, le manque de qualité de l’eau fournie (dû à une mauvaise profondeur des forages) combinée à un manque de formation du personnel concernant la maintenance a poussé la population à s’en détourner progressivement. Effectivement, il était inconcevable pour elle de payer une somme forfaitaire pour une eau de mauvaise qualité. Ainsi, sans fonds de maintenance les infrastructures hydrauliques ont été abandonnées dès que les premiers dysfonctionnements sont apparus.
De ce fait, la commune de Makénéné s’est trouvée une nouvelle fois avec un accès à l'eau défaillant.
C’est pourquoi, la création de nouvelles infrastructures hydrauliques est nécessaire pour permettre l’accès à l’eau potable pour l’ensemble de la population. Néanmoins, elle reste insuffisante pour obtenir un impact durable sur le long terme. En effet, elle doit être accompagnée d’un système de gouvernance incluant la population et les autorités locales sur l’utilisation et la maintenance des infrastructures hydrauliques afin de pérenniser le système de production et de distribution.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Tout d’abord, nous voulons permettre à la population résidant aux abords, et aux institutions proches, du forage de la mission catholique qui sera réhabilité d’avoir un accès à une eau de qualité en quantité suffisante.
Ensuite, nous voulons également expérimenter la mise en place du système de gestion des infrastructures et de la distribution de l’eau à l’échelle du forage réhabilité, ce qui nous permettra de faire une sorte de diagnostic et d’évaluation en situation réelle des difficultés potentielles à la généralisation du système.

Objectifs en France :
Dans une approche globale, Vichy Val d'Allier souhaite pour devenir exemplaire dans sa relation à l’eau, de la ressource à la distribution en intégrant l’ensemble des champs environnementaux et en mettant en exergue l’intérêt et les enjeux sur la santé. Pour illustrer l'intérêt de la sobriété et de la solidarité aux usages de l'eau, il a été proposé dans ce cadre d'inscrire la communauté d’agglomération dans des actions de coopération décentralisée autour de l’eau, et en particulier avec le projet d’adduction à l’eau potable de la commune de Makénéné au Cameroun, projet porté par Travaux Publics Sans Frontières.
Dans le cadre de ce projet, TPSF s'engage à contribuer au renforcement des capacités techniques des associations de solidarité du territoire de Vichy.
Description détaillée du partenariat
Le projet d’adduction d’eau potable dans la commune de Makénéné, dans le département Mbam-et-Inoubou, au Cameroun est porté par la communauté d’agglomération de Vichy Val d’Allier, par la Mairie de Makénéné, par l’association Dypamak qui s’intéresse à différents aspects de la vie de la population locale (l’éducation, la santé, l’électricité, l’accès à l’eau potable…), et par l’ONG TPSF. Ce projet a pour but d’approvisionner un peu plus de 22 000 habitants en eau potable.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Travaux Publics Sans Frontières, Association Dypamak
Maître(s) d'ouvrage
Communauté d'agglomération Vichy Val d'Allier, Mairie de Makénéné
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs de la globalité du projet sont les ménages, les administrations publiques et privées, les écoles et dispensaires localisés dans les 9 quartiers du centre-ville et dans le hameau principal. Ce qui représente au minimum un total d’environ 22 000 habitants. La phase 1 touchera le même type de public, mais n’ayant qu’un seul forage en fonctionnement la part de population touchée sera plus restreinte, soit environ 2 000 personnes au minimum.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie de Makénéné Cameroun commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Makénéné IMBENG David Maire communemakenene@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté d'agglomération Vichy Val d'Allier commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 5200 2021
Communauté d'agglomération Vichy Val d'Allier 13200 6600 2021
Collectivités et partenaires étrangers 2500 2021
Travaux Publics Sans Frontières 51149 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013