Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
« Régénération urbaine de Burj Hammoud, vers plus résilience » Le projet de régénération urbaine se conçoit lors d’un atelier d’expérimentation d’une autre façon de fabriquer la ville au Liban en : • portant une approche intégrée qui allie renouve
Année de première signature de la convention
2021
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention
Planification et développement urbain

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Economie circulaire 1
Culture et Patrimoine Patrimoine 2
Education, Social et Recherche Coopération universitaire, scientifique et recherche Coopération universitaire 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Dans le contexte d’une crise économique, sociale et sanitaire sans précédent au Liban, la Région Sud souhaite s’engager aux côtés de la Municipalité de Burj Hammoud en participant à la reconstruction de son territoire fortement impacté par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020.
La commune de Burj Hammoud est un carrefour métropolitain stratégique qui marque l’entrée nord de la capitale libanaise. Pôle majeur logistique, économique et de mobilité, il est aussi un espace résidentiel densément peuplé avec une longue tradition d’accueil des réfugiés (arméniens, palestiniens, syriens). On y trouve en effet une large part du stock de logements abordables du Grand Beyrouth. C’est également un territoire à enjeu écologique avec le passage du fleuve Beyrouth, principal cours d’eau de la métropole aujourd’hui pollué et peu mis en valeur. Face à tous ces défis, la Municipalité de Burj Hammoud est connue pour sa politique urbaine proactive et avec sa capacité à porter des projets de coopération internationale. Aujourd’hui, l’équipe municipale souhaite s’appuyer sur une vision stratégique de développement urbain, sur un cadre d’action global et spatial en capacité de guider l’ensemble de ses projets (économique, habitat, assainissement, environnement. etc.). Toutes ces raisons ont poussé le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à faciliter la mise en relation entre la Municipalité et la Région Sud, via l’AVITEM.

L’atelier stratégique et pré-opérationnel de Burj Hammoud tiendra compte de sa position clé au cœur du Grand Beyrouth et de l’ensemble des liens fonctionnels qu’elle entretient avec les quartiers est de Beyrouth dévastés eux aussi par l’explosion du 4 août. L’enjeu est alors double : aménager un territoire métropolitain vital, et penser une stratégie de reconstruction et de renouvellement urbain en lien avec l’espace intercommunal (Beyrouth, Jdeideh, …).

Trois axes stratégiques intercommunaux de part et d’autre du fleuve Beyrouth ont été identifiés :
• Axe 1 « littoral » : valorisation des franges littorales de la commune (décharge, pollution des eaux marines)
• Axe 2 « rue d’Arménie - Dawra » : réhabilitation des quartiers impactés par l’explosion
• Axe 3 « Karm el Zeitoun –Mar Doumit – Cimetière Arménien » : réhabilitation de quartiers anciens (habitat en partie informel), mise en valeur du fleuve et interface avec la zone économique et résidentielle de la « corniche du fleuve » (Beyrouth).
Pour toutes ces raisons, nous considérons que ce territoire possède de nombreux atouts pour réussir sa transformation et nécessite une approche ambitieuse et intégrée de renouvellement urbain.
Historique
Les raisons d’être du projet sont multiples.
Pour Burj Hammoud, cet atelier de reconstruction urbaine ouvre de nouvelles perspectives stratégiques et opérationnelles qui viendraient enrichir la politique urbaine dynamique de la municipalité. Les élus de Burj Hammoud sont conscients de la nécessité de dépasser un cadre d’intervention ponctuelle, action par action, pour se donner un cadre de cohérence intégré, et une stratégie pour concevoir des projets prioritaires. La démarche est déjà engagée avec plusieurs projets municipaux exemplaires, comme les requalifications d’anciens camps de réfugiés, des constructions de logements abordables et avec des projets à l’étude d’agriculture urbaine et de revitalisation du front de mer. La démarche globale portée par cet atelier franco-libanais viendrait alors se positionner en synergie avec ces dynamiques et avec la coopération de la Municipalité avec le PNUD qui vise à favoriser l’émergence de projets locaux d’équipements.

Pour la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce projet se place dans la continuité de ses actions de coopération euroméditerranéenne. La Région mène en effet des projets de coopération (changement climatique, patrimoine et culture, action sociale, etc.) depuis des années avec les Unions de Municipalités de Jezzine et de Tyr, dont l’action est saluée de tous. Cet atelier de reconstruction sur un territoire stratégique du Grand Beyrouth viendra compléter cet engagement et favoriser la mise en réseau des acteurs libanais et la capitalisation des actions précédemment accompagnées par la Région Sud. C’est notamment le cas du plan stratégique de Tyr pour lequel Amine Benaissa (équipe de maitrise d’œuvre) était fortement impliqué.
Il constitue, avec la convention FICOL pour la formation des élus, une opportunité stratégique de passer de l’aide humanitaire d’urgence apportée aux victimes de l’explosion du 4 août 2020 à une coopération plus structurelle en matière de développement et viendra alimenter en outils pédagogiques les formations dispensées aux collectivités locales. La revitalisation de Burj Hammoud à proximité du port, sera un atout essentiel pour une reconstruction plus durable de la capitale libanaise. La Région sera ainsi le principal partenaire d’un projet urbain d’envergure réplicable au Liban, mais également dans tout le bassin méditerranéen.

Enfin, pour l’AVITEM et ses partenaires, le projet s’inscrit dans une continuité de mise en réseau des professionnels de l’urbain en Méditerranée, et d’actions en cours au Liban (atelier métropolitain du Grand Beyrouth; missions habitat avec l’AFD, ONU-Habitat et le gouvernement français).
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’atelier proposé est conçu en deux phases et six étapes. Seule la première phase est présentée dans le cadre du présent appel à projet. La seconde fera l’objet d’une proposition dans l’appel à projet de coopération décentralisée qui est programmé pour la fin de l’année 2021.
Globalement, il s’agit dans ces deux phases autonomes mais interconnectées, de définir un diagnostic, une esquisse de plan de développement, une stratégie d’intervention et d’accompagner les premiers projets de la transformation.
Les avantages de cette organisation en deux phases sont multiples :
•Faire monter en puissance le projet
•Construire la pérennité de l’engagement des acteurs locaux
•Organiser le passage du diagnostic vers un plan de transformation territoriale et l’identification et le montage de projets prioritaires, en affirmant ainsi une approche à la fois stratégique et très opérationnelle.

Objectifs en France :
La reconstruction de Beyrouth participe à la montée en puissance des échanges sociaux, économiques et culturels entre la Région Sud et le Liban dans le cadre de la stratégie « Méditerranée du Futur ». Par ailleurs, Burj Hammoud et Marseille partagent une histoire commune d’accueil des Arméniens, à l’évidence une des perspectives de consolidation des liens via la mobilisation des associations arméniennes de Marseille. C’est donc une vision à long terme que développe la Région Sud. Dans un premier temps, à l’occasion de la période de reconstruction, ce projet exemplaire à forts impacts sociaux et climatiques, consolide les échanges entre acteurs français et libanais. C’est une période de renforcement des compétences des acteurs. Dans un second temps, une perspective de coopération multidimensionnelle de développe de l’économie à la culture, à l’aménagement, à la transition écologique…
Description détaillée du partenariat
Cet atelier stratégique et pré-opérationnel construit une approche globale de renouvellement urbain autour de trois objectifs :
• La transition écologique et l’écodéveloppement local comme leviers de résilience
• L’amélioration de l’habitat dans ces quartiers anciens à travers la structuration de nouvelles filières de logements abordables
• La diversification économique pour créer de nouvelles filières, notamment liées à l’économie circulaire.
Il se structure en deux étapes :
• Une mission de préfiguration pour mobiliser les partenaires concernés et organiser la gouvernance ;
• La réalisation d’un diagnostic territorial et la production d’une esquisse de plan stratégique, notamment à partir de quatre workshops de co-production avec les acteurs publics et la société civile.

Le livrable final de l’atelier est une esquisse de plan stratégique de développement du territoire.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Université Américaine Beyrouth (AUB), Université Libanaise
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur, Municipalité de Bourj Hammoud
Bénéficiaire(s)
•Les acteurs libanais publics et privés et les habitants du territoire. En effet, l’atelier doit transformer les pratiques des acteurs, en érigeant l’intérêt général comme valeur cardinale ; •Les partenaires directs du projet qui, dans l’échange, vont enrichir mutuellement leurs pratiques de démarches stratégiques territoriales ; •Les étudiants et enseignants-chercheurs des universités partenaires ; •Les entreprises de la Région Sud-PACA qui pourront ultérieurement s’engager dans les projets.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Bourj Hammoud Liban commun.ico.loupe.alter
Université Américaine Beyrouth (AUB) Liban commun.ico.loupe.alter
Université Libanaise Liban commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Bourj Hammoud Krikorian George Adjoint au maire de Bourj Hammoud georgekrikorian@hotmail.com
Université Américaine Beyrouth (AUB) Yazigi Serge Professeur Adjoint Maroun Semaan Faculty of Engineering and Architecture (MSFEA) sy31@aub.edu.lb
Université Libanaise Sfeir Christiane Professeur et Directrice de la Faculté des Beaux-Arts et d’Architecture christiane.sfeir@ul.edu.lb

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 76200 2021
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur 58488 2021
Collectivités et partenaires étrangers 17000 2021
AVITEM 11350 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013