Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Thibau GRANDJEAN
Courriel : thibau.grandjean[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Patrick PEREZ
Courriel : patrick.perez[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
APPEL A PROJETS « Sport et coopération décentralisée » 2021 RÉUNION MADAGASCAR
Année de première signature de la convention
2021
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Coopération transfrontalière
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2023
Contexte
La Région Réunion entretient des relations étroites avec Madagascar depuis de nombreuses années, à travers en particulier son antenne à Tananarive et le dispositif régional de Volontaires de Solidarité Internationale. C’est à Madagascar que notre Collectivité a créé sa première antenne à l’étranger en 2003. Elle est d’ailleurs la première collectivité française à avoir créé une structure de représentation permanente dans ce pays.
C’est à ce titre que l’échange proposé dans cet appel à projet se fera en partenariat avec l’île de Madagascar située dans la zone Sud de l’océan Indien.
Un accord cadre (joint en annexe), signé dés 2008 entre la Réunion et Madagascar défini en ce sens neuf domaines d’actions prioritaire, dont le développement de la pratique sportive fait partie.
Historique
La Région Réunion entretient des relations étroites avec Madagascar depuis de nombreuses années, à travers en particulier son antenne à Tananarive et le dispositif régional de Volontaires de Solidarité Internationale. C’est à Madagascar que notre Collectivité a créé sa première antenne à l’étranger en 2003. Elle est d’ailleurs la première collectivité française à avoir créé une structure de représentation permanente dans ce pays.
C’est à ce titre que l’échange proposé dans cet appel à projet se fera en partenariat avec l’île de Madagascar située dans la zone Sud de l’océan Indien.
Un accord cadre (joint en annexe), signé dés 2008 entre la Réunion et Madagascar défini en ce sens neuf domaines d’actions prioritaire, dont le développement de la pratique sportive fait partie.
Objectif du partenariat
Objectif 1: Pour que la pratique sportive devienne un atout pour le développement des îles de la zone Sud de l’Océan Indien  :
• Adopter un modèle de développement éco-responsable :
En terme de sessions de formation et de perfectionnement, la référence à la métropole, avec des déplacements aériens fréquents et onéreux laissant une empreinte carbone très impactante sur l’environnement est difficilement contournable.
- Organiser des sessions de formation dans les pays de la ZOI, offre ici une alternative intéressante à plusieurs niveaux :
- en terme de soutien au développement de la pratique sportive, pour les pays de l’océan Indien, en faisant monter en compétence des populations qui pourraient, dans certains cas ne jamais avoir la possibilité de se perfectionner autrement qu’à travers la pratique sportive.
- en terme de protection de l’environnement vis à vis de la diminution de la production de carbone inhérente aux déplacements des vols longs courriers à destination des lieux de formations nationaux et internationaux
- en terme de diminution durable de la pression financière sur les budgets des associations dédiés aux déplacements aériens

Objectif 2: Pour que la pratique sportive devienne un élément de développement et d’accomplissement personnel.
La pratique sportive à travers l’investissement personnel, le respect des règles, de l’environnement dans lequel on évolue, est depuis toujours connu pour agir comme un levier d’intégration, de développement personnel, de préparation à la vie physique future pour les plus jeunes et de lutte contre toutes les pathologies liées à la sédentarité pour les personnes plus âgées.
L’accès au très haut niveau étant réservé à une élite, il est envisageable de travailler à la mise en place de sessions de perfectionnement sportifs de niveau intermédiaire afin de permettre aux meilleurs sportifs régionaux
- d’acquérir des compétence dans la ZOI pour se préparer aux rencontres régionales et internationales
- d’accéder à des compétitions sportives organisées dans la ZOI.
- d’envisager si les conditions sont réunies, d’intégrer les sélections nationales en fonction de leur niveau de performance.
Objectif 3: Encourager la structuration d’un réseau inter-île performant
La Région Réunion ambitionne de créer sur son territoire, un Institut Régional des Sports de l’Océan Indien (IRSOI) qui deviendrait cette plateforme d’échange permettant d’accueillir sur les sites de pratique et d’hébergement dédiés, les sportifs concernés.
Les études déjà engagées pour ce projet prévoit une livraison des travaux en 2024.
Néanmoins, des actions de préfiguration à la création de l’IRSOI sont d’ores et déjà engagés depuis 2019, des conventions ont en ce sens déjà été signées entre les ligues et comités sportifs pour que les échanges inter-îles intégrant comme priorité la réciprocité des actions réalisées puissent être engagées.
Dans un contexte socio-économique difficile, le soutien aux actions de préparation aux JIOI constitue en ce sens, le socle du projet qui permettra de pérenniser la démarche initiée depuis 1979.
Description détaillée du partenariat
Ce projet repose sur quatre piliers :
• instaurer les meilleures conditions d’accueil possibles afin d'optimiser les performances des sportifs de l’océan Indien.
• avoir un héritage fort pour le développement des îles de la région en respectant les exigences du développement durable ;
• mettre en œuvre des actions en direction de publics cibles avec l’éducation aux valeurs sportives pour les jeunes, la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes et l’accessibilité aux Jeux pour les personnes porteuses de tous types de handicap ;
• former les cadres techniques et arbitres par des actions communes inter-îles
En conséquence, un tel rassemblement permettra la promotion de politiques sportives en faveur des jeunes et favorisera l’amélioration des pratiques dans l’océan Indien. Il implique la promotion des valeurs d'excellence auprès de la jeunesse à travers les actions suivantes:

- organisation de sessions de perfectionnement pour les sportifs et les cadres (juges, arbitres etc.) dans les îles de la zone de l’océan Indien.
- s’appuyer sur les accords de partenariat concluent entre La Réunion et Madagascar
- structurer la mise en œuvre des actions à travers (dans un premier temps) les actions de préfiguration à la création de l’Institut Régional des Sports de l’Océan Indien mis en œuvre par la Région Réunion
- permettre à l’IRSOI de structurer et de porter les projets d’échanges, de formation des sportifs et de cadres sportifs et de promotion de la pratique sportive inter-îles, comme une alternative à la pratique sportive de haut-niveau en métropole.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune Urbaine d'ANTANANARIVO
Maître(s) d'ouvrage
Région Réunion
Bénéficiaire(s)
Sportifs, formateurs et entraîneurs de Madagascar et de la Réunion

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune urbaine d'antananarivo Madagascar commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune urbaine d'antananarivo JEAN CLAUDE Directeur Général de l’Académie Nationale des Sports jeanclaude_62@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de la Réunion commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 524300 2021
Conseil régional de la Réunion 80000 8000 8000 8000 2021
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA REUNION 80000 2021
Ministère des sports français 80000 2021
Commune Urbaine d'ANTANANARIVO 33000 2021
Conseil régional de la Réunion 80000 8000 8000 8000 2022
Conseil régional de la Réunion 80000 8000 8000 8000 2023
Commune Urbaine d'ANTANANARIVO 33000 2022
Commune Urbaine d'ANTANANARIVO 33000 2023
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA REUNION 80000 2022
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA REUNION 80000 2023
Ministère des sports français 80000 2022
Ministère des sports français 80000 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 524300 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 524300 2023




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation

Documents

Documents
Titre du document Taille en Ko Nom du fichier  
Convention cadre 2017 1374.49 Convention cadre Madagascar aout 2017.pdf commun.ico.doc.alter
Accord cadre 335.47 Accord Madagascar.pdf commun.ico.doc.alter
Accord cadre Madagascar Réunion 610.76 Accord cadre sur la coopération régionale entre Madagascar et La Réunion.pdf commun.ico.doc.alter
Evaluation 45.06 Politique d'évaluation AAP DAECT Région Réunion PDF.pdf commun.ico.doc.alter


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013