Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération culturelle Pays de Redon - Québec
Année de première signature de la convention
2021
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Francophonie
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2022
Contexte
La crise sanitaire que nous traversons impacte fortement les territoires. Elle touche un large secteur d’activités et la culture n’y échappe pas. La culture traditionnelle semble encore davantage frappée, car elle se pratique majoritairement dans des contextes festifs. On joue souvent pour faire danser. Quel sens donner à la pratique dans ces conditions ? La culture de tradition populaire a la capacité de réunir plusieurs générations entre elles. C’est même tout ce qui lui donne du sens. La pandémie a stigmatisé les populations âgées, plus à risque devant ce virus et les occasions de rencontres intergénérationnelles sont devenues presque inexistantes, fragilisant ainsi toutes les actions qui visent à assurer le processus de transmission, notamment auprès des jeunes.
Depuis toujours, les cultures traditionnelles souffrent en général d’un manque de visibilité dans les médias, laissant ainsi peu de chance à la diversité culturelle de s’exprimer. En cette période, où les événements sont inexistants les chances s’amenuisent d’autant plus. Il est donc essentiel pour ces cultures d’être davantage diffusées en mutualisant et mobilisant des moyens financiers, humains et technologiques. Donner à voir, partager, échanger, éveiller la curiosité… sont autant d’actions qui doivent participer à l’enjeu de la diversité culturelle.
La ressource patrimoniale, dès lors qu’elle est révélée, constitue une richesse pour un territoire. C’est ce qui le rend singulier par rapport à un autre. C’est ce que défendent depuis plusieurs décennies le Groupement Culturel Breton sur notre territoire et Ès TRAD à Québec. Et c’est ce sur quoi les collectivités portent une attention particulière, pour renforcer l’attractivité des territoires.
Historique
Le Patrimoine Culturel Immatériel constitue une véritable richesse sur le territoire de Redon. Dès la fin des années 1950, des individus ou des structures associatives ont effectué un important travail de collectage pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine. Le renouveau de la culture de tradition populaire dans les années 70 a renforcé ce regain d’intérêt. C’est dans ce contexte que le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine a vu le jour en 1975 avec le souhait de développer le processus de sauvegarde et de transmission de cette matière culturelle. C’est cette même année qu’il crée le festival de la Bogue, désormais devenu un rendez-vous culturel incontournable.
Redon Agglomération regroupe 31 communes. Ce territoire compte 68 000 habitants. En matière culturelle, elle gère 3 équipements : théâtre, conservatoire de musique, médiathèque. En 2013, elle a défini les contours d’un projet culturel de territoire.
Dans son projet de territoire 2018-2022 Redon Agglomération a inscrit la valorisation du Patrimoine Culturel Immatériel dans la liste des actions prioritaires permettant de renforcer l’attractivité du territoire. La collectivité s’appuie donc pour ce faire sur de nombreux acteurs culturels, dont le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine. Depuis plusieurs années, une convention d’objectifs définit annuellement les axes de travail de l’association et les modalités de l’accompagnement financier.
En 2019, le Groupement Culturel Breton a créé des liens avec l’organisme Es TRAD à Québec, qui est un Centre de Valorisation du Patrimoine Vivant. Les deux structures se découvrent des similitudes dans leurs missions, partagent des problématiques communes et une vision partagée sur les enjeux du patrimoine vivant, face à la culture de masse. Vaste enjeu mondial qui les animent chacune au niveau local.
En octobre 2019, les deux salariées d’Ès TRAD sont accueillies à Redon pour une mission de prospection lors du Festival de la Bogue, soutenue par le programme « Rayonner » (section 4.3) de l'Entente de développement culturel entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications du Québec.
Les liens se renforcent et il était alors envisagé un échange en 2020 entre les deux festivals, avec l’accueil d’artistes de chacun des territoires. La crise sanitaire n’a pas permis de mener à bien ce projet. Il a alors été décidé de reporter ce projet d’échanges à 2022 et de profiter de 2021 pour renforcer les liens, compléter le projet par de nouvelles actions en s’appuyant notamment sur les outils numériques, plus adaptés au contexte actuel et qui peuvent aussi ouvrir de nouvelles perspectives.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Une meilleure interconnaissance pourra favoriser l’intérêt de programmateurs français pour la programmation d’artistes québécois, dans le champ de la culture traditionnelle, mais aussi plus largement dans d’autres disciplines artistiques (arts de la rue, théâtre, arts plastiques…)
- Etendre la coopération franco-québécoise à d’autres secteurs d’activités en s’appuyant sur les liens tissés (enseignement par exemple ou encore l’artisanat)

Objectifs en France :
- Une meilleure interconnaissance pourra favoriser l’intérêt de programmateurs québécois pour la programmation d’artistes bretons dans le champ de la culture traditionnelle, mais aussi plus largement dans d’autres disciplines artistiques (arts de la rue, théâtre, arts plastiques…), très nombreuses sur le territoire.
- Etendre la coopération franco-québécoise à d’autres secteurs d’activités en s’appuyant sur les liens tissés (enseignement par exemple ou encore l’artisanat).
Description détaillée du partenariat
Ce projet vise à renforcer un partenariat entre 2 structures qui travaillent sur la valorisation du Patrimoine Vivant. Evoluant dans des contextes différents, elles ont de nombreuses similitudes (répertoire francophone de tradition orale, missions proches, organisation d’un festival). La situation sanitaire ayant fortement impacté le secteur culturel, il nous paraît opportun d’accompagner un projet basé sur l’échange d’expériences de résilience des territoires par la culture. A partir de l’été 2021 : échanges virtuels traitant de problématiques autour du patrimoine vivant et visant à favoriser l’interconnaissance, l’échange de bonnes pratiques et le dialogue interculturel. Octobre 2022 : déplacement des délégations aux festivals à Québec, puis à Redon. Fin 2022 : production d’une publication illustrée pour capitaliser l’expérience.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Groupement culturel breton
Maître(s) d'ouvrage
Communauté de communes du Pays de Redon, Centre de valorisation du patrimoine vivant Es Trad
Bénéficiaire(s)
- Le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine et Es’ TRAD qui vont bénéficier d’une mise en lumière de leurs - Les festivals organisés par ces deux structures et leur public qui vont bénéficier d’une ouverture culturelle dans leur programmation - Les habitants de part et d’autres, qui vont être impliqués dans diverses actions - Les 2 territoires, qui vont bénéficier d’expertises sur la valorisation du patrimoine vivant et d’un rayonnement international

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Centre de valorisation du patrimoine vivant Es Trad Canada commun.ico.loupe.alter
Ville de Québec - Service Culture Canada commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Centre de valorisation du patrimoine vivant Es Trad LAMBERT-PELLERIN Cassandre Directrice des communications et des partenariats estrad@cvpv.net
Ville de Québec - Service Culture BLOUIN Annie Conseillère à la mise en valeur du patrimoine annie.blouin@ville.quebec.qc.ca

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté de communes du Pays de Redon commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7500 2021
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7500 2022
Communauté de communes du Pays de Redon 679 2021
Communauté de communes du Pays de Redon 5775 2022
Collectivités et partenaires étrangers 25364 2021
Collectivités et partenaires étrangers 25364 2022
Groupement culturel breton 3199 2021
Groupement culturel breton 6295 2022




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013