Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
OCEAN RELANCE
Année de signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2021
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2022
Contexte
Selon les prévisions de l’OCDE, d’ici 2030, l’économie bleue pourrait enregistrer une croissance supérieure à celle de l’économie mondiale dans son ensemble, sur les plans de la valeur ajoutée comme de l’emploi.
Les deux territoires de Rimouski et de Brest se sont saisis de cette opportunité depuis plusieurs années en engageant une fédération de leurs acteurs, incarnée par la dynamique du Campus mondial de la mer côté brestois et par Technopole maritime de Québec côté québécois. Les deux territoires ont engagé des actions favorisant le rapprochement des deux écosystèmes grâce au soutien du FFQCD.
Après le projet CREA OCEAN 2019-2020 qui s’est vu fortement impacté par la crise sanitaire, les partenaires du projet OCEAN RELANCE proposent d’accompagner la relance économique des territoires de Rimouski et de Brest dans le domaine des sciences, technologies et biotechnologies marines.
Basé sur le projet CREA OCEAN et les actions qui n’ont pu être livrées en temps de crise, mais aussi basé sur la volonté d’appuyer la relance de ces secteurs de part et d’autre de l’Atlantique, le projet OCEAN RELANCE s’inscrit dans le thème cible “Développement économique des territoires et innovation” de l’appel à projets FFQCD Biennie 2021-2022.
Comme dans la plupart des secteurs, les acteurs, que ce soit du monde de la recherche, ou de l’entrepreneuriat, ont souffert de la crise les empêchant en partie de continuer et de développer leurs activités. Nos deux territoires, pleinement conscients de ces enjeux et déjà bien arrimés grâce aux collaborations consolidées par les projets FFQCD antérieurs, sont donc pleinement légitimes et outillés pour participer à la relance de leurs économies.
La coopération entre Brest et Rimouski a été entamée en avril 2010 par une mission de prospection brestoise facilitée par la Marine Nationale Française (Mission Jeanne d'Arc) qui a facilité la signature d'un accord de coopération entre Technopole maritime du Québec (TMQ) d'une part et Brest métropole et le Technopôle Brest Iroise (TBI) de l'autre. Cette mission a notamment permis d'identifier trois domaines d'intérêt commun entre les deux territoires soit : scientifique, économique et maritime. Il s’agit dès cette époque d'exploiter les synergies, compétences et capacités de recherche et d'innovation des deux territoires pour trouver des réponses communes et innovantes aux défis de développement durable auxquels est confronté le secteur maritime.
Historique
Une première candidature, le projet OCEAN, a été déposée au FFQCD (2011/12). : financement des actions collectives, telles la participation à plusieurs événements, pour mieux identifier les partenariats potentiels et des projets particulièrement porteurs. Un deuxième projet soit OCEAN 2 (FFQCD 2013/14)est venu cristalliser les amorces de coopérations bâties en soutenant des projets communs, des séjours de chercheurs brestois au Québec et des missions de représentants d'organismes publics de recherche marine et de services maritimes. Il a permis de poursuivre la participation à divers événements (forums internationaux) qui ont permis une promotion commune des deux territoires et de renforcer les coopérations entre territoires maritimes innovants (Québec, France, Argentine et Chine). Les actions engagées dans les projets précédents ont été poursuivies avec un troisième projet ( OCEAN + 2015/16) qui orientait davantage les actions vers une coopération entre pôles de compétitivité français et créneau d'excellence québécois. Tout en conservant un important volet maritime, OCEAN+ajoutait un nouveau secteur, celui de la santé, et intégrait formellement une dimension numérique à l'ensemble du projet (Mer/numérique, Santé/numérique).
Forte des relations déjà établies dans le secteur maritime entre la France et la Québec et appuyée par la Stratégie maritime du Québec, une entente permettant la création de l'Institut France-Québec pour la coopération scientifique au secteur maritime (IFQM) a été signée à la fin de 2016 entre les gouvernements de la France et du Québec. L'Université du Québec à Rimouski et l'Université de Bretagne Occidentale à Brest jouent un rôle de leaders au sein de cet institut qui a officiellement pris son envol sur la période couverte par le projet Inn'O (2017-2018). Celuic-i s'est inscrit dans la priorité "Innovation et vitalité des territoires". Il a réaffirmé l'importance de la croissance bleue, notamment dans la filière des bioressources et biotechnologies marines, et a poursuivi la coopération dans un domaine plus appliqué : le soutien à la création d'entreprises et de start-ups notamment dans le secteur Mer et numérique.
Le projet CREA OCEAN (2019-2020) a permis d’affermir encore plus les liens entre les deux territoires : participation croisée à nos événements (y compris en virtuel), partage méthodologique autour de l’organisation de Ocean Hackathon à Rimouski,mise en place de séjours croisés d’entreprises (softlanding). La crise sanitaire à fortement impacté les actions prévues : réduction du nombre de missions et évènements, échanges virtuels croissants, émergence de nouvelles idées/formules adaptées au contexte actuel.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :


Objectifs en France :
L’objectif à long terme est la poursuite et le développement d’une coopération durable entre les deux territoires de Brest et de Rimouski.

A travers OCEAN RELANCE et la mise en œuvre d’actions concrètes, il s’agit d’accompagner les acteurs des sciences et technologies marines de nos territoires dans la coopération entre nos deux territoires.
Description détaillée du partenariat
En Janvier 2021 s’amorce la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable . Cette décision confirme l’intérêt croissant de la communauté internationale pour l’océan et la reconnaissance de son rôle majeur dans la régulation du climat, et appelle au soutien des sciences océaniques pour mettre en œuvre l’Accord de Paris et atteindre les Objectifs de Développement durable fixés par l’Agenda 2030.

Le projet OCEAN RELANCE vise à poursuivre et relancer la coopération entre les deux territoires en matière d’innovation dans le domaine de l’économie bleue, suite à une période de crise sanitaire qui a affecté (et qui continue à affecter) à la fois les entreprises et les laboratoires de recherche de part et d’autre de l’Atlantique.

Le projet OCEAN RELANCE soutiendra par ailleurs, à travers les actions envisagées, les jeunes, et les femmes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Brest métropole, Technopôle Brest Iroise, Pôle Mer Bretagne Atlantique, Institur France Québec de la Mer
Bénéficiaire(s)
Même si les bénéficiaires du projet sont multiples, le projet OCEAN RELANCE vise principalement les jeunes chercheurs et entrepreneurs, mais aussi les femmes. OCEAN RELANCE bénéficiera également aux autorités publiques, et aux structures intermédiaires (technopole, pôle de compétitivité...).

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Technopole Maritime du Québec Canada commun.ico.loupe.alter
Ministère des Relations Extérieures et de la Francophonie (MIRF) Canada commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Technopole Maritime du Québec GIGUERE Noémie Directrice Générale ngiguere@tmq.ca
Ministère des Relations Extérieures et de la Francophonie (MIRF) BOULANGER NICOLAS COORDONATEUR

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Brest métropole commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10000 2022
Technopôle Brest Iroise 2000 2021
Brest métropole 12150 2022
Collectivités et partenaires étrangers 20151 2021
Technopôle Brest Iroise 2000 2022
Brest métropole 19500 2021
Collectivités et partenaires étrangers 20151 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10000 2021





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013