Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Amélioration des services publiques par le numérique et l'accès à l'énergie solaire à Beït Ula, province d'Hébron.
Année de première signature de la convention
2020
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Energie
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Technologies de l'information et de la communication 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
1.Accès à l’énergie en Palestine et importance des énergies renouvelables.
La sécurité énergétique est un des principaux défis auxquels la Palestine est confrontée aujourd'hui. Elle est considérée comme l'un des obstacles à la réalisation d'une indépendance politique et économique durable car ce secteur dépend presque entièrement de l'importation d'électricité.
Du fait de cette forte part de l’importation de l’electricité, les prix de l'électricité en Palestine sont les plus élevés de la région MENA.
La stratégie énergétique nationale vise à fournir 50% des besoins en électricité du territoire grâce à la production locale, dont au moins . Elle veut encourager l'exploitation et le développement des 10% d’énergies renouvelables.
La municipalité de Beït Ula souhaite s’intégrer dans cette démarche, d’autant plus que les conditions climatiques sont favorables au développement de l’énergie solaire. Le besoin de sources d'énergie renouvelable augmente dans la ville en raison de la zone industrielle existante. Celle-ci connaît une forte expansion, il y a une augmentation de la volonté des investisseurs à s’implanter dans la ville. L’énergie importée actuellement, quasi-exclusivement d’Israël, ne permet pas de soutenir le besoin de la municipalité et conduit à des coupures fréquentes, surtout en hiver.
Il est à noter qu’il existe cependant un fort frein géopolitique à l’installation des panneaux solaires. En effet, l’armée israëlienne a précédemment démanteler plusieurs panneaux solaires qui avaient été mis en place dans le cadre de projets précédent de coopération et de développement.
2.Opérationnalité et efficacité des services techniques et administratifs des municipalités en Palestine
Toutes les opérations sont réalisés par papier actuellement dans la municipalité de Beit Ula. Ce système est inefficace et entraîne de nombreux problèmes. La commune souffre également d'un problème de communication avec les agents de terrain, de suivi et de rédaction des rapports sur l'avancement de leurs travaux. A cause du manque de numérisation, la municipalité souffre également d’une mauvaise gestion des transactions financières, par exemple, le suivi des abonnements des citoyens. Il est donc indispensable pour la municipalité de passer à un système d’informations numérisés .
Historique
Les municipalités de Les Mées et de Beït Ula collaborent ensemble depuis 2019 sur un projet de développement au bénéfice de la population de Beït Ula. Appuyé par une association française, Experts-Solidaires, et une association palestinienne, Union of Agricultural Work Committees, les communes ont lancé le projet « Gestion Intégrée de la Ressource en eau et amélioration des conditions de vie des paysans palestiens ». Ce projet est soutenu par la région Occitanie, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et l’Agence Française de Développement.
Dans le cadre de ce projet, la mairie de Les Mées a effectué une mission en palestine et à cette occasion pu rencontrer le maire et le conseil municipal de Beït Ula. La visite a permis au maire des Les Mées de connaître les principales caractérisques de la commune partenaire : les aspects démographiques, économiques, les enjeux sociaux et culturels. Une présentation de la commune de Les Mées à la municipalité de Beït Ula a également été réalisée.
Les deux maires ont pu suite à cela organiser une réunion de travail afin de déterminer les enjeux communs qu’ils avaient pour leurs territoires et les axes potentiels de collaboration. Plusieurs axes ont été identifiés : le renforcement services techniques et administratifs des mairies, le développement de l’énergie solaire, la gestion des déchets à Beït Ula, le développement de la culture.
Cependant, le renforcement des services municipaux et le développement de l’énergie solaire ont été mis en avant comme prioritaires et particulièrement pertinent au vu des besoins de la municipalité de Beït Ula et des compétences de la municipalité de Les Mées.
En effet, la municipalité de Les Mées dispose en interne de deux compétences directement liés à ces axes de développement qu’elle peut mettre à disposition du projet et renforcer à travers le travail collaboratif avec son partenaire partenaire palestinien :
- Une compétence en numérisation partielle des services publics : la commune dispose de plusieurs outils numériques lui permettant de gérer au mieux ses services (site internet, réseaux sociaux, panneaux lumineux de communication, application des gestion des réparations à effectuer sur la commune. )
- Une compétence dans la gestion d’une implantation d’un parc solaire sur son territoire par une entreprise privée : le parc de centrales solaires photovoltaïques de la Colle des Mées est le plus grand parc de centrales solaires photovoltaïques de France
Ainsi, un travail d’identification des actions à mener dans le cadre d’un projet préparatoire, qui viserait à étudier les enjeux du développement de chacun de ces deux axes a été réalisés.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
OS 1 : Préparer Beït Ula à la numérisation partielle de ses services publics
1.Utilisation du numérique pour une meilleure gestion des relations avec la population
2.Utilisation du numérique pour une meilleure gestion du tissu économique local.
3.Utilisation du numérique pour une meilleur organisation de la mairie.
OS 2 : Maîtriser le potentiel de la commune de Beït Ula à développer l’énergie solaire
La commune de Les Mées disposent de plusieurs outils numériques qui lui permet de mieux gérer ses services ainsi que la communication avec la population.
Fort des compétences acquis, la mairie de Les Mées souhaitent valoriser ce savoir-faire à l’international et renforcer ses connaissances, notamment grâce au partage d’experience avec la municipalité partenaire de Beït Ula.

Objectifs en France :
La commune de Les Mées disposent de plusieurs outils numériques qui lui permet de mieux gérer ses services ainsi que la communication avec la population.
Fort des compétences acquis, la mairie de Les Mées souhaitent valoriser ce savoir-faire à l’international et renforcer ses connaissances, notamment grâce au partage d’experience avec la municipalité partenaire de Beït Ula
Description détaillée du partenariat
La municipalité de Les Mées, Alpes-de-Haute-Provence, et celle de Beït Ula, Province d’Hébron, sont partenaires depuis 2019. Lors d’une mission, le maire de Les Mées a rencontré l’équipe municipale de Beït Ula. Ensemble, ils ont travaillé sur un plan de collaboration futur basé sur leurs enjeux communs. Deux axes prioritaires d’actions sont ressortis :
• L’amélioration des services publics par le numérique :
• Le développement de l’énergie solaire sur le territoire municipal
Les Mées dispose de compétences dans ces deux secteurs qu’elle souhaite mettre à disposition de son partenaire tout en les améliorant et les développant. Beït Ula souhaite mettre en place la numérisation des services afin d’en améliorer leur efficacité et développer le solaire sur son territoire afin d’améliorer sa résilience énergétique.
Ce projet vise à mener les études nécessaires préalables.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Les Mees, Beït Ula, Experts-Solidaires, Union of Agricultural Work Committees
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires de ce projet seront les populations de Beit Ula, soit environ 14 000 personnes et de les Mées.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Beït Ula Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Beït Ula Al-Amla Azmi adjoint maire islam-n@uawc-pal.org

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Les Mees commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25000 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25000 2021
Les Mees 5100 0 31950 0 2020
Les Mees 44070 0 31950 0 2021
Collectivités et partenaires étrangers 2800 2020
Collectivités et partenaires étrangers 2800 2021
Experts-Solidaires 3000 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013