Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Vientiane"

Correspondant coopération décentralisée
Coline HERVE
Courriel : coline.herve[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jérôme DUBOIS-MERCENT
Courriel : jerome.dubois-mercent[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
DEAR Water Luang Prabang (projet d’accès à l’eau potable et à l’assainissement en milieu rural)
Année de première signature de la convention
2005
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité 1
Education, Social et Recherche Santé Prévention et éducation à la santé 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Ce projet, DEAR Water Luang Prabang, s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Centre-Val de Loire et la Province de Luang Prabang au Laos, signée en 2005. Après plusieurs projets sur la ville de Luang Prabang, la Région Centre-Val de Loire a souhaité développer des projets de développement à l’échelle de la Province de Luang Prabang, en milieu rural, afin de répondre aux besoins de la Province. Elle s’est appuyée pour ce faire sur des acteurs de son territoire.
Historique
La ville de Luang Prabang a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en décembre 1995. Située dans le nord montagneux du Laos, au confluent du Mékong et de la rivière Khan, Luang Prabang est l’ancienne capitale royale d’un des royaumes du Laos. Vingt ans après son inscription, la valorisation et la sauvegarde de la ville de Luang Prabang peuvent être considérées comme un exemple de planification intégrée, centrée sur un développement territorial qui s’appuie sur les valeurs patrimoniales et culturelles.
Un programme de sauvegarde et de développement du site a été mis en place dès 1996 avec l’appui de la Ville de Chinon et de la Région Centre-Val de Loire dans le cadre de la coopération décentralisée. Soutenu par plusieurs partenaires (dont l’Etat français, l’AFD et l’Union européenne), ce programme de conservation et de protection du patrimoine monumental, urbain, architectural et paysager a permis de créer une entité de gestion du site : la Maison du patrimoine. Cette base stratégique s’est appliquée à former une équipe laotienne opérationnelle pour la conservation du site. Elle s’est également attelée à la réalisation d’actions de restauration et de rénovation urbaine (voirie, aménagement, restauration du bâti vernaculaire et monumental, drainage, rénovation des zones humides). Enfin, les attributions de la Maison du patrimoine lui ont permis d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de sauvegarde et de mise en valeur pour la ville historique (PSMV).
La Région Centre-Val de Loire et la Province de Luang-Prabang ont signé un accord de coopération décentralisée en septembre 2005. L’un des axes majeurs du partenariat concernait la conduite du programme « Eco-vallée » ayant pour vocation d’appuyer les autorités publiques locales dans la gestion intégrée et durable du bassin versant de la Nam Khan. Par la suite, il a été décidé de poursuivre le partenariat avec la Province du Luang-Prabang dans les domaines de l’accès à l’eau potable et de l’assainissement pour tous. C’est dans cet objectif que la Région s’est appuyée sur l’expertise d’ONG spécialisées comme le GRET en milieu urbain ou encore l’association Confluence en milieu rural, ainsi que sur les milieux universitaires et scientifiques, tels que l’Université de Tours et le laboratoire GéHCO.
Objectif du partenariat
De manière globale, le projet DEAR Water Luang Prabang (Develop Access Rural Water Supply and Sanitation) visera à l’amélioration des conditions de vie des populations locales dans les domaines particuliers de l’accès à l’eau potable, de la sensibilisation à l’hygiène et de l’assainissement, tout en s’attachant à veiller à l’amélioration de la qualité des eaux. L’objectif de ce projet consiste également à accompagner les partenaires laotiens à la faveur d’un volet de renforcement de capacités et de transferts de compétences dans ce périmètre d’intervention. Enfin, le projet comportera un volet lié à la recherche afin de pérenniser les actions mises en œuvre et de faciliter des échanges dynamiques entre des acteurs universitaires et de la recherche des deux territoires.
Description détaillée du partenariat
Ce projet s’articulera selon deux composantes. La première participera à la stratégie de la Province de Luang Prabang d’extension de l’accès à l’eau potable et d’accroissement du taux de couverture en latrines afin d’améliorer durablement les conditions sanitaires en milieu rural. En milieu rural, l’accès à l’eau et à l’assainissement est sous la compétence du ministère de la santé (NAMSAAT), avec l’appui de ses services déconcentrés. L’action se concentrera sur trois districts ruraux de la Province (Chompet, Xieng Ngeun et Phonexay) en apportant des infrastructures simples d’adduction en eau potable et d’assainissement, tant au niveau des ménages qu’au niveau des écoles. En effet, de nombreux villages de cette zone sont encore dépourvus de tels services de base. Un travail de sensibilisation puis de renforcement des capacités auprès des institutions parties-prenantes et des populations sera également mis en œuvre afin d’optimiser l’appropriation du projet et sa durabilité. En concentrant son action sur la gouvernance des systèmes d’eau, le projet participera également à renforcer le rôle des comités de gestion des réseaux d’eau et les capacités des bureaux de la santé des districts, en charge de l’accès à l’eau en zone rurale.
La seconde composante, portée par l’Université de Tours en concertation avec la Région Centre-Val de Loire, se concentrera sur la zone urbaine de Luang Prabang, en particulier le quartier Ban Mano, célèbre pour ses nombreuses mares inscrites au patrimoine mondial. L’eau – alors même que le Mékong et la Nam Khan traversent la ville et que la pression démographique et touristique de la ville est de plus en plus forte – ne fait pas encore l’objet de programmes importants de protection et de recueils de données sur sa qualité et sa dégradation. Cette composante vise d’une part à faciliter un nouveau partenariat entre l’Université de Tours, en particulier avec le département géosciences-environnement et le laboratoire GéCHO (Géohydrosystèmes continentaux), et l’Université Souphanouvong de Luang Prabang afin de développer les échanges universitaires et de mettre en place des formations à destination des enseignants-chercheurs de l’université dans les domaines de la gestion de l’eau. D’autre part, cette composante permettra le financement d’une étude sur les stocks et flux de contaminants dans les eaux et les sédiments à Ban Mano. La méthodologie de cette étude sera partagée avec les partenaires lao dans l’objectif de la reconduire sur le reste du territoire de Luang Prabang.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Région Centre-Val de Loire et Province de Luang Prabang
Maître(s) d'ouvrage
Association Confluence, GRET, Université de Tours, Agence de l’Eau Loire Bretagne, Université de Souphanouvong, Agence française de développement (partenaire financier)
Bénéficiaire(s)
Populations en milieu rural dans la Province de Luang Prabang, cadres de la Province de Luang Prabang et de la Région Centre-Val de Loire, étudiants de Tours et de Luang Prabang,

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Province de Luang Prabang Laos commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional du Centre-Val de Loire commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2020
Conseil régional du Centre-Val de Loire 0 0 0 0 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013