Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Vientiane"

Correspondant coopération décentralisée
Coline HERVE
Courriel : coline.herve[at]diplomatie.gouv.fr
 
Courriel :
Titre
Ban Man’eau (Améliorer les conditions de vie des habitants de la ville de Luang Prabang par un meilleur accès à l'assainissement et une meilleure gestion des zones humides urbaines inscrites au patrimoine mondial)
Année de signature de la convention
2005
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité 1
Education, Social et Recherche Coopération universitaire, scientifique et recherche Coopération scientifique et recherche 2
Education, Social et Recherche Coopération universitaire, scientifique et recherche Coopération universitaire 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le projet Ban Man’eau s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Centre-Val de Loire et la Province de Luang Prabang au Laos initiée en 2005.
La ville de Luang Prabang est située dans le Nord du Laos au cœur d’une région montagneuse, au bord du Mékong. Elle est constituée de 72 villages dont celui de Ban Mano, localisé dans la zone de conservation du plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) de la ville.
Ban Mano est caractérisée par ses « mares urbaines » qui servent depuis leur origine à la rétention d’eau lors des fortes pluies protégeant ainsi la ville contre les inondations, ainsi que de bassin de pisciculture ou plus généralement de jardins aquatiques. Ces mares sont aujourd’hui menacées par la pression foncière et la pollution par les eaux usées domestiques et nécessitent d’être entretenues car elles font partie intégrante du patrimoine naturel de la ville.
Le projet Ban Man’eau participe ainsi à la préservation de ces zones humides protégées, de leurs usages traditionnels et des services environnementaux qu’elles apportent à la ville et améliore l’accès à l’assainissement des populations riveraines. Il s’inscrit dans la continuité de l’appui apporté par l’ONG Gret à la ville de Luang Prabang en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu urbain.
Historique
La ville de Luang Prabang a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en décembre 1995. Située dans le Nord montagneux du Laos, au confluent du Mékong et de la rivière Khan, Luang Prabang est l’ancienne capitale royale d’un des royaumes du Laos, le Lanxang. Vingt ans après son inscription, la valorisation et la sauvegarde de la ville de Luang Prabang peuvent être considérées comme un exemple de planification intégrée, centrée sur un développement territorial qui s’appuie sur les valeurs patrimoniales et culturelles.
Un programme de sauvegarde et de développement du site a été mis en place dès 1996 avec l’appui de la Ville de Chinon et de la Région Centre-Val de Loire dans le cadre de la coopération décentralisée. Soutenu par plusieurs partenaires (dont l’Etat français, l’AFD et l’Union européenne), ce programme de conservation et de protection du patrimoine monumental, urbain, architectural et paysager a permis de créer une entité de gestion du site : la Maison du patrimoine. Cette base stratégique s’est appliquée à former une équipe laotienne opérationnelle pour la conservation du site. Elle s’est également attelée à la réalisation d’actions de restauration et de rénovation urbaine (voirie, aménagement, restauration du bâti vernaculaire et monumental, drainage, rénovation des zones humides). Enfin, les attributions de la Maison du patrimoine, renommé depuis Département du Patrimoine Mondial de Luang Prabang, lui ont permis d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de sauvegarde et de mise en valeur pour la ville historique (PSMV).
La Région Centre-Val de Loire et la Province de Luang Prabang ont signé un accord de coopération décentralisée en septembre 2005. L’un des axes majeurs du partenariat concernait la conduite du programme « Eco-vallée » ayant pour vocation d’appuyer les autorités publiques locales dans la gestion intégrée et durable du bassin versant de la Nam Khan. Par la suite, il a été décidé de poursuivre le partenariat avec la Province du Luang Prabang dans les domaines de l’accès à l’eau potable et de l’assainissement pour tous. C’est dans cet objectif que la Région s’est appuyée sur l’expertise d’ONG spécialisées comme le Gret en milieu urbain ou encore l’association Confluence en milieu rural, ainsi que sur les milieux universitaires et scientifiques, tels que l’Université de Tours et le laboratoire GéHCO.
Objectif du partenariat
Le projet Ban Man’eau, conduit et mis en œuvre par le Gret, vise à contribuer à l'amélioration du cadre et des conditions de vie des populations de la ville de Luang Prabang par un meilleur accès à l'assainissement, une meilleure gestion des zones humides urbaines inscrites au patrimoine mondial.
Plus spécifiquement, il s’agit de :
- Appuyer la mise en place d'un service d'assainissement amélioré, durable et géré en toute sécurité pour les populations riveraines des mares dans le quartier de Ban Mano,
- Mettre en place et accompagner un dispositif innovant pour la gestion durable et intégrée des mares urbaines du quartier de Ban Mano,
- Suivre, évaluer, diffuser et valoriser les résultats et enseignements du projet sur les deux territoires que sont la province de Luang Prabang et la Région Centre-Val de Loire.
L’idée est également que l’intervention sur Ban Mano serve d’intervention pilote pour identifier et évaluer des mesures qui pourraient être répliquées, grâce à l’accompagnement des autorités locales, à une échelle plus importante dans une phase ultérieure.
Description détaillée du partenariat
Tout au long du projet, les actions suivantes seront réalisées :
- Etudes et mise en place d’un dispositif d’assainissement des eaux usées pour les riverains des mares afin d’en limiter la pollution,
- Etude, mise en place et accompagnement d’un comité de gestion des mares urbaines pour la priorisation et la mise en œuvre d’actions de protection et de restauration des mares et des services qu’elles rendent,
- Renforcement des capacités, capitalisation des bonnes pratiques et valorisation des actions et résultats du projet au Laos et en France.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Région Centre-Val de Loire (Partenaire), Association Confluence, Université de Tours, Agence de l’Eau Loire Bretagne, Agence française de développement (partenaire financier)
Maître(s) d'ouvrage
ville de Luang Prabang, Gret (maîtrise d’œuvre et assistance à maîtrise d’ouvrage)
Bénéficiaire(s)
Habitants de Luang Prabang (en particulier riverains des mares), agents de la ville de Luang Prabang, élèves de la Région Centre-Val de Loire.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Province de Luang Prabang Laos commun.ico.loupe.alter
Municipalité de Luang Prabang Laos commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional du Centre-Val de Loire commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2020
Conseil régional du Centre-Val de Loire 0 0 0 0 2020





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013