Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Gestion Intégrée de la Ressource en Eau et Amélioration des conditions de vie des paysans palestiniens
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Agriculture et développement rural Agriculture et agroalimentaire 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Les populations rurales de Cisjordanie ont un accès de plus en plus dégradé aux ressources en eau et à leurs terres dû à des contraintes environnementales et politiques fortes.

En première ligne, les collectivités rurales palestiniennes doivent répondre aux besoins des populations non seulement pour la fourniture d’eau potable mais aussi pour la satisfaction de l’agriculture qui reste le pilier social et économique de ces territoires. C’est particulièrement le cas des communes de Dura et Baït Ula, situées dans le Gouvernorat d’Hébron au Sud de la Cisjordanie. Dans ce contexte de pénurie, la gestion intégrée de la ressource en eau devient une priorité.
La municipalité de Les Mées s'étaient engagés au préalable dans un projet d'accompagnement au développement de la filière oléicole auprès de la population de Cisjordanie. Fort de succès de ce projet et sensibilisée aux problèmes de développement rencontrés par les palestiniens, la commune a souhaité se réengager en Cisjordanie.
En partenariat avec l'association française Experts-Solidaires, Les Mées travaille donc sur ce projet de coopération avec deux communes de la provinced'Hébron, Dura et Beït Ula.
Historique
Le projet présenté s’inscrit dans la continuité d’une première phase qui s’était concentrée sur l’amélioration de l’accès et de l’utilisation de l’eau agricole dans la commune de Dura. Cette première phase était porté par la région PACA. A l’issue de cette première phase, il a été relevé l’importance de travailler également sur l’amélioration de la disponibilité de la ressource en eau et de veiller à la bonne répartition des usages entre l’eau domestique et l’eau agricole.
Objectif du partenariat
L'objectif global du projet consiste à apporter une réponse aux problèmes d'accès à l'eau des familles rurales de Dura et de Baït Ula, plus particulièrement aux familles d'exploitants agricoles, afin d'améliorer leurs conditions de vie.

Indicateur d’atteinte de l’objectif global à long terme :
- Amélioration des conditions socio-économiques des ménages ruraux par un meilleur accès à l’eau (comparaison avec l’étude socio-économique de base réalisée en début de projet)

Afin d’améliorer l’accès à l’eau des populations rurales, les objectifs spécifiques du projet visent tout d’abord, d’une part à augmenter la ressource en eau disponible (OS1), et d’autre part à rationaliser son utilisation en agriculture (OS2) qui en est le plus gros consommateur. Le projet vise également à pérenniser l’impact de ses actions en favorisant la mise en place d’un cadre de gestion intégrée de la ressource en eau à l’échelle locale (OS3) et en renforçant les capacités du partenaire local à accompagner les agriculteurs (OS4).
Description détaillée du partenariat
Résultats de l’objectif spécifique 1 : Augmentation de la disponibilité de la ressource en eau

L’augmentation de la disponibilité des ressources en eau se fera de manière différente dans les deux communes. A Dura il s’agira d’augmenter la recharge hivernale de la nappe superficielle du Wadi Abu al Qarmah dans laquelle puisent les riverains afin de maximiser son rôle de réservoir. Pour cela il s’agira de mieux connaitre le fonctionnement de la nappe (R1.1) afin de pouvoir installer le dispositif de recharge le plus adéquat (R1.2). A Baït Ula, le projet contribuera à augmenter les capacités de stockage des eaux de pluie hivernale par la construction citernes et de bassins (R1.3).

Résultats de l’objectif spécifique 2 : Optimiser l’utilisation de l’eau agricole et augmenter les revenus des agriculteurs

Le projet vise à consolider à Dura et à étendre à Baït Ula les acquis de la première phase du projet. Le projet consistera donc à former des formateurs qui formeront à leur tour les agriculteurs en matière d’optimisation de l’utilisation de l’eau en agriculture (R2.1).

Résultats de l’objectif spécifique 3 : Introduction de la logique de Gestion Intégrée de la Ressource en Eau à Dura

A Dura, les efforts réalisés pour augmenter la disponibilité de la ressource et rationaliser son usage doivent être accompagnés d’une prise de conscience, parmi les usagers et les autorités locales, de la nécessité d’une gestion durable et harmonieuse. Un diagnostic des usages sera établi et partagé (R3.1) puis les parties prenantes seront sensibilisées aux concepts de la GIRE (R3.2) afin que ces dernières réfléchissent à un cadre et aux modalités de suivi et de gestion de la nappe (R3.3).

Résultats de l’objectif spécifique 4 : Consolidation d’un acteur dominant de la société civile, UAWC

Même si l’UAWC est une ONG ancienne et solide jouissant de la meilleure réputation non seulement dans le milieu des ONG palestiniennes mais aussi des bailleurs internationaux, elle souhaite saisir l’opportunité de son partenariat avec Experts-Solidaires, dont l’expertise n’est pas seulement technique mais également opérationnelle et managériale en matière de projets de développement, pour questionner son système de gestion de projets afin de l’actualiser et de l’améliorer (R4.1).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Union of Agricultural Workers Comittees; Experts-Solidaires
Maître(s) d'ouvrage
Dura; Beït Ula
Bénéficiaire(s)
populations de Dura et Beït Ula

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dura Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter
Beït Ula Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Les Mees commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Les Mees 2000 0 0 0 2019
région PACA 100000 2019
Agence Française de Développement 250000 2019
AERMC 232500 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2019




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013