Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bruxelles"

Correspondant coopération décentralisée
Catherine WALLISKY
Courriel : catherine.wallisky[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Catherine WALLISKY
Courriel : catherine.wallisky[at]diplomatie.gouv.fr

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Alger"

Correspondant coopération décentralisée
Hubert OLIE
Courriel : hubert.olie[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gregor TRUMEL
Courriel : gregor.trumel[at]diplomatie.gouv..fr
Titre
Dunkerque, Europe et Méditerranée, roulez jeunesse !
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
S’agissant du projet MEMORY, il s’insère dans une dynamique amorcée en 2014 avec le lancement, à l’initiative de la Communauté urbaine de Dunkerque, du projet Villes Mémoires rassemblant 10 villes européennes et internationales ayant en commun d'avoir été détruites lors des deux grands conflits mondiaux du XXème siècle. L’idée commune à l’œuvre dans la création de ce réseau consiste en la mise en œuvre d’une démarche s’appuyant sur la capacité de résilience dont ont fait preuve les populations des villes membres du réseau quand il s’est agi de se reconstruire après les déflagrations du XXIème siècle L’idée est de tirer parti des expériences vécues par chacune des villes dans leur reconstruction en s’appuyant sur les capacités d’innovation des territoires et les formes d’implication des habitants qui s’y sont développées. Le projet Memory a aussi été et surtout pensé pour rappeler l’importance de la construction européenne à l’heure où des mouvements nationalistes européens se développent et l’idée européenne régresse dans les opinions. Le drame de Gdansk, ville membre du réseau, est venu rappeler la difficulté de tenir aujourd’hui un discours progressiste ouvert sur la société et résolument européen.
Par son ouverture à l’Est et au Sud avec la participation de jeunes venant de Pologne et de Tunisie, le projet se veut également le trait d’union se rapportant à ce qu’est l’Europe aujourd’hui, une puissance régionale s’étirant de ses frontières de l’Est vers son berceau méditerranéen. Réunir de jeunes Polonais et des jeunes Tunisiens en y associant de jeunes Français et de jeunes Allemands de l’EX RDA pour échanger ensemble sur le devenir de l’Europe est, nous le croyons, un moyen de dépasser les difficultés du moment en resituant par exemple, les phénomènes migratoires, véritable carburant du nationalisme continental, dans leur véritable ampleur.

S’agissant du projet de mobilité des jeunes entre Dunkerque et les territoires de coopération du Maghreb, ils sont le prolongement de l’excellence des rapports institutionnels entretenus avec Annaba depuis plus de 15 ans. Représentant une formidable ressource et un redoutable défi pour les pays du Maghreb, la jeunesse est l’objet d’une préoccupation majeure de nos partenaires qui ne manquent jamais de souligner la nécessité d’y porter une attention continue. Même si la coopération décentralisée ne peut à elle seule y répondre, elle est en capacité d’offrir des espaces d’échanges entre les jeunes et des opportunités de mobilité mutuellement bénéfiques.
Historique
Engagée dans la promotion de la mobilité internationale des jeunes depuis qu’elle s’est engagée dans la coopération décentralisée, la Communauté urbaine de Dunkerque en a fait une de ses priorités. S’inscrivant dans l’agenda ayant fait suite aux Etats Généraux de l’Emploi qu’elle a organisés dès 2014, la politique de l’emploi de la CUD vise à offrir un cadre favorisant la mobilité internationale des jeunes. Située en effet à quelques kilomètres des Flandres belges et du Kent, deux régions affichant des taux d’emploi importants, l’agglomération a fait de la mobilité des jeunes un enjeux d’importance. Elle s’est matérialisée, grâce notamment au Groupement Européen de Coopération Territoriale WestValnderen Dunkerque – Flandre - Côte d’Opale (GECT), par la création d’une véritable chaine de qualifications allant de l’apprentissage des langues depuis le plus jeune âge au développement de services ou d’actions dévolues à la mobilité transfrontalière.

Cet engagement reflète une préoccupation plus générale se rapportant aux conditions d’amélioration de l’employabilité des jeunes et vise par conséquent à leur offrir des opportunités d’expatriation plus ou moins longue ou lointaine avec l’objectif de renforcer leurs compétences pratiques et humaines. C’est dans cet esprit que s’inscrit le projet de mobilité proposé.

Il va de pair également avec une tradition de solidarité internationale nouée à la faveur du développement de la coopération décentralisée. S’opérant selon une approche multisectorielle intéressant les compétences de la communauté urbaine, elle est aussi le support de développement de la mobilité internationale des jeunes par le projet. Traitée de manière transversale, elle est une ressource pour nos jeunes en formation professionnelle mais également pour nos étudiants qui, grâce aux instruments financiers mis en place par la collectivité, sont en mesure d’obtenir des aides financières leur permettant de financer des projets de mobilité en direction de nos territoires partenaires mais aussi plus généralement à travers le monde. Chaque année une centaine de jeunes habitants de l’agglomération se voit attribuer une aide financière individuelle ou collective à la mobilité. Cette politique d’accompagnement des projets des jeunes se caractérise notamment par le lancement annuel d’un Appel à projet croisant solidarité internationale et mobilité des jeunes.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Projet MEMORY : Le projet vise sur le long terme à encourager le vivre ensemble et la fraternité européenne dans une perspective d’intégration européenne accrue. L’objectif à long terme est de permettre aux territoires de se doter d’instruments visant à développer davantage les échanges entre les territoires européens partenaires de la CUD.
Projet Annaba : Sur le temps long, nous aimerions développer avec notre partenaire des communautés professionnelles sur tous les sujets d’intérêt de nos collectivités et notamment sur les politiques de jeunesse.

Objectifs en France :
Projet MEMORY : Le projet vise sur le long terme à encourager le vivre ensemble et la fraternité européenne dans une perspective d’intégration européenne accrue. L’objectif à long terme est de permettre aux territoires de se doter d’instruments visant à développer davantage les échanges. L’idée est établir un flux d’échanges de jeunes afin d’améliorer leurs qualifications professionnelles et internationales.
Projet Annaba : Sur le temps long, nous aimerions développer avec notre partenaire des communautés professionnelles sur tous les sujets d’intérêt de nos collectivités et notamment sur les politiques de jeunesse.
Description détaillée du partenariat
Le projet présenté vise à développer la mobilité des jeunes entre la CUD et ses villes partenaires.
Il s’oriente dans deux directions :
Le projet Memory visant à renforcer le réseau des Villes Mémoires à l’initiative de la Communauté urbaine e développer et renforcer la citoyenneté européenne à travers les thématiques de la mémoire et du patrimoine.
Le projet Annaba conçu pour dynamiser les échanges de jeunes avec Annaba (DZ) en recourant aux échanges de jeunes sous forme de missions d’échanges de jeunes thématiques.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine
Bénéficiaire(s)
Le projet bénéficiera à : Projet Memory : 30 jeunes de 16 à 25 ans (Belges, Polonais, Allemands, Tunisiens et Français à parité) Projet Annaba : 40 jeunes de 16 à 25 ans (Algériens et Français à parité)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
ville d'Ypres Belgique commun.ico.loupe.alter
WILAYA et APC d'ANNABA Algérie commun.ico.loupe.alter
Wialaya et APC d'Annaba Algérie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
ville d'Ypres DEHEEGER Filip chef de service de la paix vrde@ieper.be
WILAYA et APC d'ANNABA BANKY Selim Conseiller du Président guannaba@andi.dz
Wialaya et APC d'Annaba MERABET Farid Président merabetfarid@hotmail.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 14580 2019
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine 14580 2019
Collectivités et partenaires étrangers 14837 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013