Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Renforcer l’institution municipale de la Commune V du District de Bamako en favorisant les échanges de pratiques avec les villes de Kayes et Dakar
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2012
Contexte
1/ La Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne et la Commune V du District de Bamako

La Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne (CA) est un Etablissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI) composée des communes d’Evry, de Courcouronnes, de Bondoufle, de Lisses, de Ris-Orangis et de Villabé, cette commune ayant été intégrée à la CA en 2010 Sa population est estimée à 111 000 habitants. Elle est présidée, depuis avril 2008, par Manuel Valls, Député Maire d’Evry.
La Communauté d’Agglomération exerce des compétences obligatoires : développement économique, aménagement de l’espace, habitat social, politique de la ville et des compétences optionnelles : eau et assainissement, construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire. Elle exerce aussi diverses compétences facultatives (parcs, réseaux, cimetière, environnement et cadre de vie, activités culturelles et sportives). C’est dans ce cadre que se situe la coopération décentralisée avec la Commune de Bamako au Mali.

Située sur la rive droite du fleuve Niger, la Commune V du District de Bamako est une des 6 communes du District de Bamako. Elle est constituée de 8 quartiers pour une population estimée à 415 000 habitants (données 2009). La Commune est confrontée à un important défi de croissance démographique, la population étant de 190 000 habitants en 1998 ce qui représente en 10 ans un doublement de sa population.
La ville est de ce fait confrontée à d’importantes difficultés en matière d’approvisionnement énergétique mais aussi en matière de gestion des services urbains (assainissement particulièrement).
Les principales activités économiques de la ville se concentrent autour de l’agriculture (maraîchage), la pêche, l’élevage, le petit commerce, l’artisanat et les services. Aucune grande unité de production n’étant installée sur le territoire, la majorité des actifs est toutefois obligé d’aller travailler vers le centre ville de Bamako faisant de la commune une « commune dortoir ».
La ville a toutefois la particularité d’abriter le siège de nombreuses institutions internationales ainsi que le grand complexe universitaire de Bamako situé sur la « Colline du savoir ».
Les élections municipales de mars 2009 ont vu l’élection de Boubacar BAH comme maire de la Commune V. Il est aussi Président de l’Association des Municipalités du Mali.

2/ La coopération décentralisée, levier de renforcement des capacités

La coopération décentralisée au Mali mobilise plus d’une centaine de collectivités locales françaises (essentiellement des communes, mais aussi des départements, des régions et bien entendu des EPCI). Ainsi, environ 15% des collectivités maliennes, incluant toutes les collectivités les plus importantes, sont concernées par cette coopération.
Dans un contexte marqué par de profondes évolutions ces 20 dernières années, tant au Mali (démocratisation, décentralisation) qu’en France (loi de 1992, nouvelles orientations ministérielles), la coopération décentralisée a connu aussi une forte évolution dans son mode d’intervention. Au départ, peu différente des activités des ONG, elle s’est progressivement adaptée au contexte mais aussi aux attentes des collectivités partenaires pour adopter progressivement une démarche de renforcement institutionnel.
La coopération entre la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne et la Commune de Bamako souhaite aussi s’inscrire dans ce champ d’actions.

3/ De nouvelles collectivités partenaires

La Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne a souhaité élargir son action de coopération décentralisée. A son partenaire historique que représente la ville de Kayes, l’Agglomération, en lien avec la ville d’Evry, s’est donc engagée en 2010 avec la ville de Bamako. Cet engagement a été prolongé la même année à la ville de Dakar, qui dispose d’un accord de coopération depuis 2003 avec la ville d’Evry.
Cette nouvelle dynamique de coopération décentralisée permettra de faciliter le développement des échanges de pratiques entre ces différentes collectivités
Historique
La Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne mène depuis 1990 une action de coopération décentralisée avec la Commune de Kayes au Mali.
En décembre 2008, lors d’une mission au Mali, la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne et la Commune d’Evry ont été sollicitées par la Commune de Bamako afin de développer des actions de coopération.
En mars 2010, cette volonté a été confirmée et précisée lors d’une rencontre à Bamako entre les trois collectivités. S’appuyant sur une expérience importante en matière de coopération décentralisée avec la ville de Kayes, mais aussi pour la ville d’Evry, avec la ville de Dakar au Sénégal, cette coopération sera axée sur l’assainissement et l’environnement, la démocratie participative et le renforcement institutionnel.
Dans l’optique de conférer une réelle visibilité aux actions à mener, les actions de coopération seront réalisées sur une des communes du District de Bamako en l’occurrence la Commune V.
Un accord de coopération réunissant l’agglomération d’Evry Centre Essonne, la ville d’Evry et la ville de Bamako a été signé en juin 2010.
En septembre 2010 la ville de Dakar, disposant d’un accord de coopération depuis 2003 avec la ville d’Evry, s’est engagée dans un accord de coopération quadripartite avec l’agglomération d’Evry Centre Essonne et les villes d’Evry et de Bamako.

Concernant spécifiquement la Commune V du District de Bamako, un premier projet d’assainissement a été mené en 2011 dans le quartier Sabalibougou, le plus peuplé de la commune (100 000 habitants). Ce projet a permis la réalisation de 74 puisards à l’intérieur des concessions de la rue 342, ainsi que 5 blocs de latrines (toilettes individuelles et lavoirs de main) dans deux écoles publiques.
L’année 2011 a été aussi l’occasion de réaliser un diagnostic territorial et de fonctionnement des services municipaux de la Commune V du District de Bamako. Ce diagnostic est à la base du projet proposé.
Objectif du partenariat
Le projet se propose d’apporter un appui à la Commune V du District de Bamako en favorisant les échanges de pratiques entre collectivités.

Ce projet vise à renforcer le fonctionnement municipal de la Commune V du District de Bamako et à faire émerger une dynamique de partenariat entre la Communauté d’Agglomération et la Ville d’Evry et ses différentes villes partenaires que sont Dakar et Kayes sur des problématiques partagées en matière de formation, de fonctionnement des services municipaux mais aussi de démocratie participative.

L’efficacité de ce projet repose sur une expérience importante et une connaissance forte des territoires renforcée par l’étude diagnostic réalisée en 2011 sur la Commune V du District de Bamako.

Ce projet constitue une première étape vers un programme triennal 2013-2015 de coopération entre l’ensemble des villes partenaires.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Depuis 1990, la ville de Kayes et la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne mènent une action de coopération décentralisée. En 20 ans, cette coopération a connu des évolutions significatives dans sa méthode et son mode de fonctionnement.
Une constance dans la poursuite des objectifs a permis de développer progressivement une dynamique d’appui et de renforcement de la maîtrise d’ouvrage communal. Les différents programmes d’actions menés depuis 1990, avec une accélération à partir de 2000, ont tous favorisés cette démarche.

Fort de cette longue expérience, la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne a été sollicitée par la commune de Bamako afin de mener des actions de coopération.
Le projet proposé est un développement logique de la coopération menée avec la ville de Kayes. Il s’inscrit dans le renforcement de l’institution municipale de la Commune V du District de Bamako.
Cette démarche est une constante de notre coopération décentralisée qui prend ici une dimension nouvelle avec la forte mise en avant des échanges de pratiques entre collectivités.

- Amélioration du fonctionnement des services municipaux de la Commune V du District de Bamako
Objectif de l’action : Renforcer les compétences des agents
Renforcer le secrétaire général dans son rôle de pilote des services municipaux
Améliorer les finances de la Commune
Améliorer les conditions de travail des agents et l’accueil du public
Doter les services municipaux d’outils transversaux d’aide à la décision

Description sommaire : La Commune V du District de Bamako dispose de services municipaux propres peu étoffés. Trois cadres sont ainsi à dénombrer : le secrétaire général, un chef du personnel et un chef du service financier. Les conditions de travail ne sont pas adaptées aussi bien en terme d’équipements qu’en terme de locaux. Enfin la Commune est totalement dépendante des services déconcentrés de l’Etat concernant les projets dans les différents domaines techniques.

L’appui apporté aux services municipaux sera axé sur un soutien spécifique au Secrétaire général.
La mise en place où le renforcement des directeurs des services municipaux (finances, administratif et juridique, technique) sera aussi mené afin de constituer une équipe dirigeante en capacité de développer et de gérer des outils de gestion communaux. Elle permettra ainsi d’améliorer la coordination des services et de renforcer les liens avec les services déconcentrés de l’Etat.

Le service financier sera renforcé afin d’assurer une plus grande maîtrise des recettes et des dépenses. Un effort important de communication sera mené auprès des usagers sur le paiement des taxes municipales.

Un renforcement des équipements informatiques et en mobilier ainsi que l’aménagement de bureaux permettra de mettre les agents municipaux dans de meilleures conditions de travail tout en permettant un meilleur accueil du public.

Des formations seront aussi proposées aux agents de la Commune V (Secrétaire général, chefs des services municipaux, collecteurs) ainsi qu’à des agents du District de Bamako en appui direct aux services municipaux. Ces formations considérées comme prioritaires s’intégreront ensuite au plan de formation plus général qui sera défini en 2012 au terme du diagnostic partagé (action 3)

Enfin, les échanges de pratiques (action 2) viendront en complément de cette action.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association Coopération Développement Agglomération Nouvelle (CDANE) - Mali
Maître(s) d'ouvrage
Communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne et la Ville d'Evry
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs du projet sont les agents municipaux de Bamako ainsi que les populations de la ville. La mobilisation d’autres acteurs (agents et/ou élus, acteurs associatifs) des villes de Kayes et de Dakar leur permettra aussi d’être bénéficiaires directs (échange de pratique) ou indirects (en appui à une réflexion).

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune V du District de Bamako Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune V du District de Bamako MAGASSOUBA Sidiki

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Evry commun.ico.loupe.alter
Communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 27230 2010
Evry 8000 0 2010
Communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne 51600 0 2010
Ville de Dakar, Commune V du District de Bamako, District de Bamako, Commune Urbaine de Kayes 10200 2010
Autre 8000 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013